4e rapport de tendances globales 2017 de la Drupa : les investissements en finition prioritaires

06/03/17 à 11:03 - Mise à jour à 11:02

Le quatrième rapport Global Trends de l'organisateur de la Drupa est sur le point de paraître. Principales conclusions : les investissements dans le domaine de la finition sont la première priorité et les plans d'investissements en nouvelles machines sont dominées par les presses offset feuilles.

Le rapport de tendances mondiales montre également de façon détaillée que l'industrie de l'impression se remet de son double défi : dépasser les conséquences de la crise économique de 2007/2008 et offrir une réponse à la problématique de la transition stratégique vers les communications numériques.

42 % des imprimeurs interrogés dans le monde ont déclaré s'être trouvés en bonne santé économique en 2016, contre seulement 11 % qui ont décrit le niveau de leurs activités comme " médiocre ". Ce qui donne un solde global positif de +31 %. Les prévisions pour 2017 sont que le solde net devrait grimper à + 46 %.

L'emballage, avec +39 %, et l'impression fonctionnelle (industrielle/décoration), avec +34 %, ont réalisé les meilleurs scores, suivis par l'impression commerciale, avec +26 %, et l'édition, avec +23 %. L'Amérique du Nord est une fois de plus la région la plus forte, avec +49 %, suivie par l'Europe et l'Australie/Océanie, avec +33 %, l'Amérique Centrale/du Sud, avec +29 %, l'Asie, avec + 20 %, le Moyen-Orient, avec 19 %, et l'Afrique, avec -3 %, premier solde net négatif depuis que les rapports annuels sont publiés.

Pause dans la croissance de l'impression numérique et des installations web2print

La différence cette année par rapport aux autres serait une pause possible dans la hausse historique de la part prise par l'impression numérique dans le chiffre d'affaires des entreprises graphiques. Si 28 % des imprimeurs signalaient que plus de 25 % de leur CA était dû au numérique en 2015, ils n'étaient toujours que 27 % dans ce cas en 2016. Le jet d'encre est la technologie dominante pour la plupart des applications et sa part est passée de 61 % en 2014 à 74 % en 2016. Le numérique progresse rapidement dans le segment de l'impression commerciale, avec par exemple, l'augmentation du nombre d'installations d'imprimantes grand format, de 37 % en 2013 à 50 % en 2016. L'impression numérique des emballages commence à démarrer, 34 % d'imprimeurs d'emballages disant offrir du digital, contre 24 % en 2014. La demande d'emballages numériques est toutefois assez inégale.

On notera le net recul du nombre d'installations web-to-print dans le monde : de 26 % en 2015 à 23 % en 2016. Cette baisse n'est toutefois pas universelle, l'Asie étant par exemple en hausse, mais elle est manifeste dans quelques régions comme l'Amérique du Nord et l'Australie/Océanie.

Pour ce qui est des investissements, 42 % des répondants ont dit avoir dépensé plus ces 12 derniers mois, contre 11 % qui ont dépensé moins. Ce qui donne un solde net positif de + 31 %. Ce solde net devrait s'élever à + 41 % concernant les plans pour 2017. Pour la première fois, la finition a été la principale priorité d'investissements dans le monde, suivie de près par les nouvelles presses, qui elles-mêmes devancent de peu les systèmes de prépresse//workflow/MIS. Un signe que l'automatisation est prise au sérieux.

Pour ce qui est des investissements en presses, l'offset feuille est en tête au niveau mondial, suivi par les imprimantes numériques à toner. Nouveauté toutefois pour ce qui est des rapports, la priorité numéro un en termes d'équipements a pour la première fois été différente au sein de chacun des quatre segments de marché de l'industrie graphique.