91 % des Belges vident leur boîte aux lettres quotidiennement

30/06/14 à 00:00 - Mise à jour à 29/06/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

91 % de la population vérifie sa boîte aux lettres au moins cinq fois par semaine. 70 % de la population est curieuse d'en découvrir le contenu. Et 87 % des courriers publicitaires adressés (direct mail) sont lus. Ces pourcentages s'appliquent également aux férus des médias sociaux, de l'e-commerce et de l'utilisation d'Internet.

91 % des Belges vident leur boîte aux lettres quotidiennement

© Getty Images/iStockphoto

C'est ce qui apparaît de la Letterbox Consumer Survey conduite par la Belgian Direct Marketing Association (bdma), une étude qui a rassemblé des données actuelles et objectives concernant l'attitude et les comportements du consommateur par rapport à sa boîte aux lettres et plus particulièrement au courrier publicitaire.

Déjà en 2010, on pouvait constater que 90 % de la population était en contact journalier avec sa boîte aux lettres. Chiffre confirmé aujourd'hui, 4 ans plus tard, par la Letterbox Consumer Survey et cela malgré l'émergence de nombreux canaux de communication. Ce qui démontre que la relation du consommateur avec sa boîte aux lettres est une relation stable qui résiste à l'usure du temps.

Avec en moyenne seulement quatre courriers par personne/semaine, le direct mail gagne en attention et touche les différentes strates de la population, qu'on soit jeune ou moins jeune. Indifféremment qu'on soit un féru d'Internet, d'e-commerce, des médias sociaux ou autres. C'est aussi un média lu dans 87 % des cas, avec un niveau identique pour les utilisateurs intensifs de médias sociaux.

Le direct mail apparaît également comme source d'informations intéressantes pour le consommateur. Dans 23 % des cas, les direct mails auront incité à passer à l'action, dont 13 % à l'achat. Dans les autres cas, ce canal aura généré une recherche d'informations complémentaires, que ce soit en visitant un magasin, consultant l'Internet ou d'autres médias.

Cette étude, une première en son genre, a été commandée par bpost et conduite par TNS sous la supervision de la bdma qui a constitué pour ce faire une commission technique, composée d'experts en média et marketing direct. Afin d'arriver à des résultats fiables, cette commission en a rédigé le cahier des charges et a guidé le développement de la méthodologie la plus pertinente en la matière.

La commission a choisi TNS pour la réaliser, au terme d'une procédure de sélection en 2 tours. Les résultats pour les acteurs du marché sont disponibles sur le site web : www.letterboxconsumersurvey.be/

Ivan Vandermeersch, secrétaire général de la bdma: "Le direct mail ne disparaît pas pour laisser place aux nouveaux médias. 'Digital and paper, it takes two to tango'. Aux yeux des consommateurs, les deux sont complémentaires et ensemble ils renforcent le message. "

En savoir plus sur: