Agfa et Xeikon en progrès

19/11/12 à 00:00 - Mise à jour à 18/11/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Agfa-Gevaert a enregistré au troisième trimestre une nette amélioration de ses résultats, due notamment aux bonnes prestations de sa division graphique. Xeikon fait également part de bons résultats.

Agfa et Xeikon en progrès

Le chiffre d'affaires d'Agfa-Gevaert a atteint 766 millions au troisième trimestre 2012, en hausse de 6,5 % par rapport à la même période en 2011. La marge brute de l'entreprise s'élève à 209 millions, en croissance de 15,5 %. Le résultat net s'est notablement amélioré mais il reste négatif, à -7 millions d'euros (contre -37 millions il y a un an).

" Nos principaux moteurs de croissance continuent de bien performer ", a souligné le CEO Christian Reinaudo dans un communiqué. " D'abord, l'activité d'impression professionnelle d'Agfa Graphics continue à croître, comme prévu dans le plan, et l'activité IT d'Agfa Healthcare a généré de bons chiffres de vente. Ensuite, ces divisions ont réussi à renforcer leur position dans les marchés de croissance. Avec l'amélioration continuelle de nos marges brutes, ces élements sont très encourageants pour le futur. "

Agfa Graphics a vu son chiffre d'affaires grimper à 417 millions pour le trimestre (contre 387 millions au troisième trimestre 2011), notamment grâce à une " croissance à deux chiffres " dans le segment du jet d'encre industriel. En prépresse, par contre, la croissance en volume a été réduite à néant par la baisse des prix. Le résultat d'exploitation (EBIT) récurrent atteint 14,8 millions d'euros, en hausse de près de 300 %.

Agfa précise que l'activité CtP est restée soumise à la faiblesse du contexte économique en Europe, avec de bons résultats dans le reste du monde. Le chiffre d'affaires réalisé en CtF est par contre remonté, par rapport à un troisième trimestre 2011 très faible. En prépresse, Agfa se félicite particulièrement d'avoir renforcé sa position en Asie, avec de nouveaux clients importants en Chine, au Japon et en Corée du Sud. Dans le segment du jet d'encre, Agfa a conclu d'importants contrats pour les systèmes M-Press et Jeti Titan.

Punch International, de son côté, a fait part d'une progression de 19 % de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, à 32,2 millions d'euros, avec des résultats contrastés : c'est surtout la division Digital Printing Solutions (celle de Xeikon) qui a nourri la croissance, avec une hausse de 40 % des ventes de machines suit à la drupa. De quoi alimenter les futurs revenus tirés des consommables et des services, qui ont eux-mêmes augmenté de 6,4 %. Les activités prépresse (basysPrint), en revanche, restent le parent pauvre avec une progression limitée à 1,6 % (mais surtout une baisse de 16,4 % depuis le début de l'année). Sur l'ensemble des neuf premiers mois de l'année, Punch International a connu une légère baisse de son chiffre d'affaires, de l'ordre de 5 %, à 89,1 millions d'euros. Le chiffre d'affaires a progressé en Europe (+3,9 % depuis le début de l'année), mais a fortement reculé en Amérique (-21 %) et légèrement en Asie (-2,2 %).

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos