Agfa-Gevaert publie ses résultats pour 2013

17/03/14 à 00:00 - Mise à jour à 16/03/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le chiffre d'affaires annuel du Groupe a baissé de 7,3 %, à 2 865 millions d'euros. À taux de change constants, la diminution est de 4,8 %.

Agfa-Gevaert publie ses résultats pour 2013

L'EBITDA récurrent (somme des activités de Graphics, HealthCare, Speciality Products et de la part non attribuée) s'est amélioré, de 7,3 % du CA à 7,8 %. L'EBIT récurrent a atteint 5,0 % du chiffre d'affaires, contre 4,5 % en 2012.

Le Groupe a enregistré un bénéfice net de 49 millions d'euros, contre une perte nette révisée selon IAS 19R de 9 millions d'euros en 2012. En 2013, les obligations nettes en matière de pensions ont été réduites de 313 millions d'euros, ce qui a induit une forte augmentation des capitaux propres.

Agfa Graphics - 2013

Le chiffre d'affaires d'Agfa Graphics a baissé de 9,7 % à 1 491 millions d'euros. La diminution est de 7,5 % à taux de change constants. L'évolution du chiffre d'affaires découle du déclin de l'activité analogique computer-to-film (CtF) du segment prépresse, des conditions économiques difficiles et de la rationalisation du portefeuille de produits. En 2012, le chiffre d'affaires de l'activité CtF avait été particulièrement solide. Dans l'activité computer-to-plate (CtP), les volumes de plaques numériques ont légèrement augmenté. Celle-ci a toutefois été confrontée à des effets sur les prix défavorables.

Le chiffre d'affaires du segment jet d'encre industriel a été affecté par la rationalisation du portefeuille de produits et par la faiblesse du climat d'investissement. Dans ce contexte économique difficile, Agfa Graphics est parvenue à consolider sa position mondiale sur le marché des imprimantes grand format. 2013 a également vu augmenter le nombre d'intégrateurs systèmes, clients OEM et autres fabricants qui utilisent les encres d'Agfa Graphics pour des activités d'impression industrielles.

Grâce à un programme d'efficacité et à des mesures prises sur le plan de la rationalisation des produits, la marge brute d'Agfa Graphics s'est sensiblement améliorée, de 24,7 % en 2012, à 26,2 %. Cette évolution reflète les effets positifs de la faiblesse des prix des matières premières. Ces effets sont devenus plus visibles vers la fin de l'année. L'EBITDA récurrent s'est amélioré à 97,9 millions d'euros (6,6 % du chiffre d'affaires) et l'EBIT récurrent a crû de 14,3 %, à 60,7 millions d'euros (4,1 % du chiffre d'affaires). Malgré l'évolution du chiffre d'affaires, le segment jet d'encre industriel a dépassé le seuil de rentabilité dans le courant de 2013. Le segment a même dégagé un EBIT récurrent positif sur base annuelle.