Agfa-Gevaert publie ses résultats pour 2016

13/03/17 à 10:17 - Mise à jour à 10:15

Agfa Gevaert peut afficher un solide bénéfice net de 80 millions d'euros, malgré un chiffre d'affaires en baisse.

Agfa-Gevaert publie ses résultats pour 2016

" Nous avons atteint comme prévu notre principal objectif pour 2016 : notre marge d'EBITDA récurrent est repassée au-dessus des 10 % du CA. En outre, le fort accent que nous avons mis sur la génération de flux de trésorerie nous a permis d'évoluer d'une perte nette à une position nette positive. Grâce à ces deux réalisations, nous pouvons à présent concentrer notre attention sur l'amélioration de l'évolution du chiffre d'affaires de nos activités ", a déclaré Christian Reinaudo, Président & CEO du Groupe Agfa-Gevaert.

Le chiffre d'affaires du Groupe Agfa-Gevaert a reculé de 4,1 % (3,5 % hors effets de change), à 2 537 millions d'euros. La tendance au niveau du Groupe a commencé à s'améliorer vers la fin de l'année. Si l'entité opérationnelle Agfa Graphics est restée confrontée à une forte pression concurrentielle sur les marchés de l'offset et qu'elle a dû composer avec la faiblesse du marché dans certains pays émergents, la baisse du chiffre d'affaires a commencé à ralentir au dernier trimestre de l'année. Grâce aux mesures ciblées d'efficience et aux effets positifs des matières premières dans l'entité opérationnelle Agfa Graphics, le Groupe est parvenu à améliorer sa marge brute de près de deux points de pourcentage, à 33,8 % des revenus. Il atteint ainsi son meilleur niveau depuis 2010.

L'EBITDA récurrent (somme des activités de Graphics, HealthCare, Speciality Products et de la part non attribuée) s'est amélioré, passant de 9,1 % du chiffre d'affaires au deuxième trimestre de 2015, à 10,4 %. L'EBIT récurrent a crû, de 6,8 % du chiffre d'affaires à 8,2 %.

La baisse du chiffre d'affaires d'Agfa Graphics (-6,7 %, pour 1 267 millions d'euros en 2016 par rapport aux 1 358 millions d'euros en 2015) a commencé à ralentir au dernier trimestre de l'année. Dans le segment du prépresse, l'activité computer-to-plate (CtP) digitale a dû compter avec une forte pression concurrentielle sur les marchés de l'offset et des conditions de marché faibles dans certains pays émergents. Les solutions de gravure de plaques durables ont toutefois continué de rencontrer un succès mondial. L'activité computer-to-film (CtF) analogique a poursuivi son recul.

Le chiffre d'affaires du segment jet d'encre est resté stable sur l'ensemble de l'année. Le carnet de commandes pour cette activité a commencé à montrer un léger mieux vers la fin de l'année.

La combinaison des mesures structurelles d'efficience et des effets positifs des matières premières ayant contrebalancé les effets de la pression de la concurrence, Agfa Graphics est parvenue à élever sensiblement sa marge brute, de 28,3 % du chiffre d'affaires, à 29,8 %. L'EBITDA récurrent s'est amélioré, de 94,7 millions d'euros (7,0 % du chiffre d'affaires) en 2015, à 106,0 millions d'euros (8,4 % du chiffre d'affaires). L'EBIT récurrent a crû, de 65,3 millions d'euros (4,8 % du chiffre d'affaires), à 79,8 millions d'euros (6,3 % du chiffre d'affaires).