Ahlstrom cédée à Munksjö

14/11/16 à 00:10 - Mise à jour à 10:12

Les deux entreprises scandinaves Ahlstrom et Munksjö ont annoncé leur fusion le 7 novembre dernier afin de créer un groupe plus puissant. La fusion de ces deux fabricants donne naissance à un nouveau géant des solutions innovantes et durables à base de fibres.

Ahlstrom cédée à Munksjö

Les entreprises Ahlstrom et Munksjö, spécialisées dans les papiers de spécialité, font part d'un chiffre d'affaires annuel combiné d'environ 2,2 milliards d'euros avec un EBITDA ajusté de 249 millions d'euros. Ils emploient ensemble 6.200 salariés, répartis sur 41 installations dans 14 pays. Munksjö possède des sites européens et sud-africains et Alhstrom en possède en Europe, en Amérique du Nord et en Asie. La fusion de ces deux industriels vise à renforcer leur croissance mondiale et à améliorer leur efficacité opérationnelle. Les synergies de coûts annuels sont estimées à environ 35 millions d'euros et devraient être complètes en deux ans.

Les actifs d'Ahlstrom vont être absorbés par Munksjö pour donner naissance au groupe provisoirement nommé Ahlstrom-Munksjö. Jan Aström, actuel patron de Munksjö, prendra la direction de la nouvelle entité. Seul le site allemand d'Osnabrück sera cédé à Kämmerer Paper Holding. Les deux fabricants espèrent finaliser leur fusion au début du deuxième trimestre 2017. La finalisation de cette opération est notamment soumise à l'approbation des autorités de concurrence et des assemblées générales extraordinaires d'Ahlstrom et Munksjö qui se tiendront le 11 janvier 2017.

Le nouveau groupe va évoluer sur quatre marchés : la décoration (papier peint, panneaux architecturaux intérieurs et extérieurs, revêtement de sol, etc.), les solutions de filtration pour l'automobile ou encore la climatisation, les solutions industrielles (produits d'étiquetage et papiers dorsaux, par exemple) et les produits de spécialité utilisés entre autres dans le secteur de la construction et de l'éolien, les soins médicaux, l'hygiène et l'emballage alimentaire.

En savoir plus sur: