Andrew Tribute fait ses adieux au secteur graphique

19/11/12 à 00:00 - Mise à jour à 18/11/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

C'est l'un des experts les plus respectés du secteur et l'une des meilleures " plumes " de la presse graphique internationale. Après cinquante ans de carrière dans le secteur graphique, notre chroniqueur Andrew Tribute a décidé de se retirer.

Andrew Tribute fait ses adieux au secteur graphique

Avant d'être un auteur publié par les magazines graphiques du monde entier, Andrew Tribute est d'abord un expert - certains diront même un " gourou " - des arts graphiques. Diplômé en Printing Management du London College of Printing, il a brièvement occupé une fonction de direction dans une grande entreprise graphique, avant de se tourner vers l'informatique appliquée à l'édition et à l'impression. Dans cette spécialité, à partir de 1968, il a travaillé à la fois pour différents fournisseurs de l'industrie graphique et pour des utilisateurs.

À partir de 1984, ayant fondé son propre bureau de consultance, Andrew Tribute devient le conseiller de nombreuses entreprises dont Xerox, Kodak ou encore Indigo, et un orateur régulièrement invité lors des grands événements du secteur. Dans le même temps, il rédige ses premiers articles pour le Seybold Report, qui fait à l'époque autorité dans le domaine du prépresse. Au fil des ans, ses collaborations avec d'autres publications graphiques se feront plus nombreuses. Nouvelles Graphiques peut s'enorgueillir de compter parmi ses plus anciens partenaires en dehors du domaine anglophone.

Depuis plus de quinze ans, nos lecteurs peuvent apprécier la pertinence d'Andrew Tribute et son style limpide, élégant, jamais rébarbatif. Clairvoyant, Andrew Tribute fut parmi les premiers à percevoir et expliquer l'impact des technologies de flux de travail, d'impression numérique, de personnalisation... Souvent, il eut raison avant beaucoup d'autres, en prédisant par exemple l'essor du CtP à technologie violette. Au fil de ses chroniques, il n'eut de cesse d'appeler les imprimeurs à " se numériser ou mourir ".

À 70 ans, Andrew Tribute a décidé de se consacrer désormais à d'autres activités - dont le golf et le yachting, comme il sied à un gentleman. Il a mis en ligne une vidéo d'adieu, enregistrée depuis sa maison des Cornouailles. Sa dernière chronique, en forme d'hommage à l'industrie graphique, sera publiée dans le numéro de novembre de Nouvelles Graphiques.

En savoir plus sur: