Antalis UK entre dans le marché de l'impression 3D

16/11/15 à 09:00 - Mise à jour à 00:00

Antalis, le distributeur de papier du groupe Sequana, offre à présent des imprimantes 3D de Stratasys et MakerBot. En phase de test, ce service est pour l'instant uniquement réservé au Royaume-Uni.

Antalis UK entre dans le marché de l'impression 3D

" Le marché de l'impression 3D croît à un rythme sans précédent et nous sommes en train d'explorer le marché avec des fournisseurs clés, en collaboration avec nos clients pour évaluer comment cette technologie peut être utilisée dans leur propre entreprise ", explique Paul Duffy, directeur de développement de l'impression numérique d'Antalis UK.

En fonction des résultats, ce projet pilote qui est pour l'instant réservé au marché anglais dira si les autres divisions suivront ou non, notamment Antalis Benelux. De l'autre côté de la Manche, Paul Duffy dit encore : " Comme nos clients sont de plus en plus conscients que cette nouvelle technologie est en plein essor, ils recherchent des conseils sur la façon dont ils pourraient intégrer cette technologie dans leur propre entreprise. Nous pensons que le moment est venu de nous lancer dans le marché de l'impression 3D afin que nous puissions aider nos clients à comprendre les possibilités qu'offre le marché. "

Pour ce faire, Antalis a passé un accord de revendeur avec Art Systems et commercialise la série Stratasys Idea et Professional Plus de MakerBot. Avec ces machines, Antalis vise principalement le secteur de l'éducation, les ingénieurs, les copyshops, les spécialistes en emballage et les produits promotionnels personnalisés. La gamme de MakerBot est destinée au marché de l'éducation et aux professionnels qui débutent sur ce marché avec quatre modèles allant de 1 300 à 6 900 euros. Quant à la gamme Idea Stratasys, celle-ci vise un marché plus haut de gamme pour les professionnels 3D qui veulent créer des prototypes précis avec des imprimantes coûtant entre 8 900 et 20 000 euros.

En savoir plus sur: