Antilope se lance dans la finition numérique d'emballage

01/07/13 à 00:00 - Mise à jour à 30/06/13 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Antilope se lance dans la finition numérique d'emballage

Antilope a officiellement intégré la Highcon Euclid dans son centre d'emballage à Lierre. Highcon était encore à la Drupa 2012 une des grandes vedettes. L'Euclid combine une technique numérique de rainage et de découpe au laser.

La Highcon Euclid est la première machine de découpe et de rainage entièrement numérique pour la transformation des boîtes en carton. Ce qui permet aux utilisateurs d'économiser du temps et de l'argent en supprimant le processus de fabrication des formes à découpe. L'Euclid injecte du polymère qui durcit sous l'effet de la lumière UV, fixé sur un film qui sert de support. Les lignes de rainage sont ainsi formées. A côté de cela, la machine est équipée de trois systèmes d'optique laser à haute vitesse qui permettent de découper et de perforer. La machine traite le carton jusqu'à un format de 760 mm X 1060 mm et dans des épaisseurs de 0,3 à 0.6 mm. La vitesse maximale atteint 1.500 feuilles par heure.

Grâce au processus de finition numérique, les transformateurs d'emballages pliés, comme Antilope, peuvent désormais produire des petites et moyennes séries plus rapidement et avec des coûts de production moindres. Des emballages personnalisés avec des éléments gravés au laser sur la surface du carton (un nom par exemple) fait aussi partie des possibilités.

Pendant la conférence de presse du 27 juin à Antilope, les visiteurs ont assisté à une démonstration en direct de la machine de découpe et de rainage numérique, la Highcon Euclid. Antilope avait conçu, spécialement pour l'évènement, des emballages en forme de théâtre. Ceux-ci ont été imprimés sur du Trucard 2 mat 350 g/m² par une presse offset KBA Rapida 105ZF-6+L. Les données pour la transformation numérique ont été envoyées au format DXF à la Highcon Euclid à partir du logiciel Esko ArtiosCAD. Le résultat : un emballage qui ne peut être réalisé dans une forme traditionnelle en raison des motifs très fins de la découpe au laser.

Linda Corremans, PDG d'Antilope Cartonnage : " 6 mois se sont écoulés depuis que nous avons vu l'Euclid pour la première fois au centre de démonstration de Plantin et elle occupe aujourd'hui le devant de la scène chez Antilope. Nous espérons que tout le monde a apprécié la présentation. "

Marc Binnemans, PDG du groupe Antilope : " Avec la Highcon Euclid les emballages peuvent aussi être produites dans des formes variables. En tant que précurseur nous voulons être vus comme un acteur innovant sur le marché de l'emballage. Antilope détiendra temporairement le monopole et sera en avance dans le domaine du développement de la finition d'emballage numérique. La technologie moderne et les nouvelles possibilités ouvrent aussi plus facilement les portes aux entreprises internationales. "

Aviv Ratzman, PDG d'Highcon, était également présent à Lierre. Il a travaillé 18 ans pour Indigo et a fondé avec Michael Zimmer en 2009 l'entreprise Highcon basée à Yavne en Israël. Un des partenaires financiers est Landa Ventures, l'entreprise d'investissements du fondateur d'Indigo, Benny Landa.

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos