Argos Inspiration Days : fréquentation minime, mais contenu de qualité

12/03/18 à 11:57 - Mise à jour à 11:56

Du 6 au 8 mars s'est déroulé le nouveau salon Argos Inspiration Days, dédié à l'impression et la finition numérique feuille à feuille, au musée Autoworld, à Bruxelles. Une petite trentaine d'exposants nationaux et internationaux de pointe ont participé à cette première édition.

Argos Inspiration Days : fréquentation minime, mais contenu de qualité

Ce premier événement qui se veut à caractère international aurait-il manqué de visibilité ? Tout le monde l'aura remarqué, les visiteurs ne se sont pas bousculés au portillon, malgré les centaines d'inscriptions annoncées. " Mais les visiteurs qui sont venus étaient de qualité ", dit Tony Michiels, organisateur du salon et fondateur d'Argos Solutions, entreprise spécialisée dans le vernissage UV-LED et Cold UV à Enghien. Le salon lui aura tout de même valu cinq ventes. Si l'expérience se réitère, les Argos Inspiration Days auront lieu tous les deux ans.

Les exposants qui ont manifesté un intérêt pour ce salon mettent en avant le contenu ciblé et la relation de proximité avec les visiteurs. Ce qui permet d'instaurer un échange qualitatif entre exposant et visiteur et de prendre le temps de discuter, contrairement aux grands salons. C'était d'ailleurs l'objectif de cette nouvelle initiative qui s'inspire du salon suisse Hunkeler Innovationdays, mais en se concentrant sur les solutions numériques feuille à feuille plutôt qu'aux systèmes de production en continu. Tony Michiels explique sa démarche de lancer un tel événement : " Il y avait un besoin d'avoir un salon où on peut trouver un workflow complet, de la création de documents jusqu'à la livraison. Aux Argos Inspiration Days, nous pouvons aussi montrer que la finition, comme nos vernisseuses à plat, fait partie intégrante de ce workflow. Les grands salons coûtent beaucoup d'argent, de déplacement et d'absence au travail. De plus, il y a tellement de choses à voir que les visiteurs n'achètent rien, car ils sont perdus. Les grands salons sont trop diversifiés et on ne se focalise pas assez sur les produits ".

Pour les visiteurs qui y ont participé, l'événement a permis de faire de belles découvertes d'entreprises et de nouveaux développements. Peleman a par exemple profité du salon pour lancer son nouveau système de finition à plat pour les documents reliés. La technologie, baptisée Vpaper, permet de relier des livres qui restent complètement à plat. Pour se faire, la machine crée un double pli près du bord de chaque feuille. Ces feuilles peuvent ensuite être reliées, notamment avec des systèmes de thermoreliure (Unibind). Le stand de Canon s'est quant à lui transformé en maison virtuelle rassemblant toutes les applications possibles avec ses technologies : décoration intérieure, signalétique de magasin, emballages, direct mail, etc. Des conférences étaient aussi au programme. Parmi les orateurs, Frazer Chesterman a séduit son audience avec un discours inspirant sur la façon d'intégrer l'impression numérique et ses applications innovantes dans l'industrie créative. Il est en effet en promotion pour son salon Pure Digital à Amsterdam (17-19 avril).

Parmi les exposants des Argos Inspiration Days : Canon, IS Solutions, Multipress, Slimbox, Multigraf, Plockmatic, Roland, Peleman, Tecnau, Xeikon, Flint Group, Renz, Screen, Hunkeler, Lab 9, Horizon, Bibliofilm, etc.

Un compte-rendu détaillé sur l'événement et les technologies de finition paraîtra dans l'édition d'avril de Nouvelles Graphiques.