Arjowiggins va fermer Dalum

17/09/12 à 00:00 - Mise à jour à 16/09/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Arjowiggins Graphic a annoncé son intention d'arrêter avant la fin de l'année la production de l'usine de papier recylé Dalum, située à Odense au Danemark. Cette fermeture s'inscrit dans le cadre d'un plan de restructuration plus vaste, qui implique l'arrêt de deux autres usines : Ivybridge en Grande-Bretagne et Witcel en Argentine.

Arjowiggins va fermer Dalum

Dalum est une marque emblématique de papiers fins recyclés, rachetée en 2007 par Arjowiggins, en même temps que l'usine de pâte recyclée Greenfield, en France. Ces deux acquisitions s'inscrivaient à l'époque dans une stratégie " verte " qui devait positionner Arjowiggins en leader de la durabilité et de l'innovation.

Arjowiggins Graphic invoque la surcapacité liée au déclin structurel du marché européen des papiers graphiques, qui enregistre un recul de la demande de 6 % par an depuis quelques années.

Le site d'Odense, alimenté par l'usine de recyclage de Maglemölle, possède une capacité de production annuelle de 100 000 tonnes. L'ensemble de la production de Dalum sera transféré sur les autres usines d'Arjowiggins Graphic et l'ensemble des lignes de produits seront maintenues au sein du portefeuille.

Sequana, propriétaire d'Ajowiggins, annonce en parallèle la fermeture de deux autres usines : Ivybridge, en Grande-Bretagne (papiers de sécurité et papiers de création) et Witcel, en Argentine (papiers de création). Au total, la fermeture des trois sites devrait entraîner la suppression de 430 emplois. Ces restructurations permettront de réaliser des économies nettes d'environ 17 millions d'euros par an.

Par ailleurs, Sequana a finalisé, par le biais de sa filiale Antalis, deux acquisitions dans la distribution de produits d'emballage au Chili (Abitek) et en République Tchèque (Branopac), pour un total de 17 millions. Elles représentent un chiffre d'affaires additionnel d'environ 15 millions d'euros.

En savoir plus sur: