Artoos et Hayez créent un nouveau groupe

17/03/14 à 00:00 - Mise à jour à 16/03/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Artoos annonce qu'elle a repris l'imprimerie bruxelloise Hayez. Hayez Imprimeurs obtient sous la LCE quelques mois pour rétablir son bilan financier. Les derniers mois, les deux imprimeries ont travaillé intensivement ensemble.

Artoos et Hayez créent un nouveau groupe

Les deux imprimeries conservent leur identité commerciale mais souhaitent centraliser la production et les activités logistiques chez Artoos à Kampenhout. Voici un extrait du communiqué de presse :

Christophe Segaert, administrateur délégué d'Artoos détaille l'opération: " Dans un secteur en pleine mutation, Artoos veille à anticiper les évolutions. Nous recherchons, avec précaution et sans précipitation, des partenaires avec lesquels nous pouvons créer des synergies qui apportent une vraie valeur ajoutée à nos clients respectifs. Nous sommes très heureux d'avoir trouvé un tel partenaire avec l'imprimerie Hayez. De plus, il s'agit d'une entreprise typiquement bruxelloise, ce qui permet à Artoos d'offrir un support commercial encore plus performant à sa clientèle dans la capitale. "

Emploi 100% conservé

Maximilien Hayez, qui dirige Hayez depuis 1994 et qui reste également administrateur délégué d'Hayez au sein du nouveau groupe, est enthousiaste: " Malgré le fait que nous venons de traverser quelques mois difficiles, nous avons conservé la confiance de nos clients et de nos collaborateurs. Je suis donc particulièrement ravi que nous ayons pu trouver une solution avec Artoos qui garantit la continuité pour tous nos collaborateurs et tous nos clients. De plus, nous pouvons désormais leur offrir une gamme de services bien plus étendue, en imprimerie offset et numérique, mais également des solutions très pointues d'automatisation des processus marketing, de direct marketing, ainsi que des services logistiques très complets. "

Hayez reste à Bruxelles

Étant donné qu'il est de moins en moins aisé de développer une activité industrielle dans une ville telle que Bruxelles, les deux sociétés souhaitent centraliser la production et les activités logistiques dans les installations d'Artoos (10 000 m²), vastes et fonctionnelles, aux portes de Bruxelles. En ce qui concerne l'organisation commerciale de Hayez, qui conserve son nom, l'intention est de l'installer sous peu dans de nouveaux bureaux à Bruxelles. Maximilien Hayez: " Nos clients restent en relation avec leurs personnes de contact habituelles. "

Christophe Segaert: "C'est très enthousiasmant de voir à quel point nos équipes travaillent bien ensemble. Nous avons remarqué que nous partageons une même approche des missions et des clients. Nos collaborateurs font preuve du même engagement professionnel et de la même obsession de la qualité. Nous sommes conscients que les collaborateurs de Hayez vont avoir besoin d'un peu de temps pour faire la transition entre l'atelier dans lequel ils avaient l'habitude de travailler et notre nouvel environnement, mais nous mettrons tout en oeuvre pour qu'ils se sentent bien chez Artoos."

Artoos a été fondée en 1946 et fournit des solutions intégrées en communication d'entreprise et marketing. Artoos dispose d'une imprimerie (offset et numérique) et d'un département finition ultramodernes, d'un studio graphique performant, d'un département spécialisé en " marketing operations technologies ", ainsi que d'un département logistique en pleine croissance. Fin 2012, l'entreprise a finalisé un programme d'investissement de 9,3 millions d'euros. Avec 132 collaborateurs, Artoos a réalisé un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros en 2013.

L'imprimerie bruxelloise Hayez a été fondée en 1780. C'est une des plus anciennes imprimeries du pays. Elle est aujourd'hui active tant dans les milieux économiques et culturels que dans le monde académique ou institutionnel. Hayez est également une valeur sûre dans l'édition de livres d'art et de textes de théâtre.

Hayez Imprimeurs a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 6.847.503 euros et une perte de 779.135 euros. Entre 2008 et 2012, un léger bénéfice a été réalisé en 2010. Le tribunal de commerce de Bruxelles a homologué, par jugement du 12 février 2014, le plan de redressement de la réorganisation judiciaire de la SPRL Hayez-Imprimeurs-Editeurs depuis 1780. Cela comprend la vente de deux presses d'imprimerie pour rembourser les dettes. Hayez emploie 27 personnes.

En savoir plus sur: