Artoos Group communique sa vision au Mima

27/11/17 à 11:06 - Mise à jour à 11:05

Le mardi 21 novembre, le groupe Artoos organisait un événement au nouveau musée Mima à Molenbeek-Saint-Jean. Artoos s'y est présenté en tant que prestataire de services de communication multicanal.

Artoos Group communique sa vision au Mima

Le musée privé d'art contemporain Mima est situé le long du canal Bruxelles-Charleroi, à un jet de pierre de la célèbre rue Antoine Dansaert. Le groupe Artoos y a convié ses clients et relations d'affaires à son événement " Get a taste of the future ".

Le Mima (Millennium Iconoclast Museum of Art) a ouvert ses portes le 16 avril 2016. Il a pour ambition de montrer l'art tel qu'il se fait aujourd'hui et est diffusé et partagé par les nouvelles plates-formes comme Internet et les médias sociaux. Ce qui, lors de cette soirée, a aussi été le message du groupe Artoos, qui se profile pleinement comme un partenaire pour des services de communication marketing innovants. " Avec l'imprimé seul, on n'est qu'un anonyme de plus dans la file d'attente ", dit Jochen Colla, Strategic Business Director du groupe.

Colla a montré dans son exposé les conséquences qu'a eues la technologie disruptive pour les entreprises établies de longue date, et il a présenté les axes sur lesquels les nouvelles venues concentrent leurs efforts de recherche. Le groupe Artoos entend faire partie intégrante de ce futur écosystème et nouer des partenariats pour pouvoir se positionner avec les bonnes propositions de valeur auprès de ses clients.

L'un de ces partenaires est le spécialiste de la réalité virtuelle Yondr, à Beveren. La réalité virtuelle offre des possibilités de raconter des histoires autrement. Pieter Van Leugenhagen, cofondateur de Yondr, a parlé de l'adaptation de la RV au marché et évoqué des réalisations de sa société. L'une d'entre elles a été commanditée par Xeikon. Sur le stand du constructeur de presses numériques à la Drupa 2016, les visiteurs, munis de lunettes RV, pouvaient suivre le processus d'impression en cours à l'intérieur de la presse Trillium (aujourd'hui abandonnée). Une autre mission récente lui a été confiée par le chocolatier Barry Callebaut. Le lancement d'une nouvelle sorte de chocolat devant un public restreint et trié sur le volet à Shanghai a été pimenté d'un supplément d'expérience à base de réalité virtuelle.