Attentat contre Charlie Hebdo : réouverture de l'imprimerie où périrent les terroristes

17/10/16 à 00:00 - Mise à jour à 10:08

L'imprimerie française à Dammartin-en Goële en Seine-et-Marne, où les deux frères Kouachi s'étaient retranchés en janvier 2015, a rouvert. Le président François Hollande, qui a participé à l'inauguration du nouveau bâtiment, a remis la Légion d'honneur à l'imprimeur Michel Catalano et à son ancien employé graphiste.

Attentat contre Charlie Hebdo : réouverture de l'imprimerie où périrent les terroristes

Cela a eu lieu le jeudi 29 septembre 2016. C'est en présence du président de la République française que l'imprimeur Michel Catalano a rouvert officiellement l'imprimerie Création Tendance Découverte (CTD), fondée en 2001 et située près de Paris. Pendant la période de reconstruction du bâtiment de l'imprimerie, celle-ci avait été déplacée à quelques kilomètres. Michel Catalano se reconstruit aussi à travers sa nouvelle imprimerie qui est devenue plus grande et plus sûre. L'atelier est équipé de nouvelles machines qui permettent de répondre à diverses demandes, de la carte de visite à la bâche de camion, en passant par la broderie. En matière de sécurité, l'imprimeur a fait installer un second escalier et 24 caméras de surveillance.

Les frères Kouachi, qui s'étaient réfugiés à l'imprimerie CTD après l'attaque contre la rédaction de Charlie Hebdo, ont été abattus lors de l'assaut du GIGN. Cela avait causé d'importants dégâts. La rénovation de l'imprimerie a coûté plus d'un million et demi d'euros. Une somme financée par l'État, les assurances, une collecte de dons sur Internet et par l'emprunt contracté par l'imprimeur.

En savoir plus sur: