Baromètre du Brexit de la BPIF : " L'industrie graphique britannique se fait du mouron "

18/12/17 à 11:20 - Mise à jour à 11:20

Les dirigeants d'entreprises graphiques au Royaume-Uni se disent peu confiants en voyant la manière dont l'économie britannique évolue pendant les négociations menées avec l'Europe dans le cadre du Brexit. Ils sont également pessimistes quant aux perspectives pour la période qui fera suite à la sortie du pays de l'Union européenne.

Baromètre du Brexit de la BPIF : " L'industrie graphique britannique se fait du mouron "

Telle est la conclusion de l'enquête trimestrielle de la fédération sectorielle BPIF (British Printing Industries Federation). La moitié des chefs d'entreprise interrogés se disent " assez peu confiants " quant aux perspectives économiques, alors que 5 % sont même " très méfiants ". À peine 17 % sont " assez confiants ", pour 1 % de " très confiants ". Le BPIF a ainsi publié un " Baromètre du Brexit " destiné à rendre compte du sentiment général dans le secteur. Le solde entre entrepreneurs optimistes et pessimistes s'était établi à +4 pour le deuxième trimestre de cette année. Mais il a chuté à -28 au T3 et il est à présent à -41.