CEO poussé à la démission et fusion bloquée chez Xerox

07/05/18 à 10:56 - Mise à jour à 10:54

Dans la lutte pour la prise de contrôle de Xerox, son CEO, Jeff Jacobson, a été amené à jeter l'éponge. La transaction avec Fujifilm est bloquée suivant une décision de justice.

CEO poussé à la démission et fusion bloquée chez Xerox

La démission de Jacobson et le remplacement du Conseil d'administration au complet surviennent après que deux des trois principaux actionnaires, les milliardaires Carl Icahn et Darwin Deason, sont parvenus à bloquer devant les tribunaux le mégadeal octroyant à Fujifilm une participation de 50,1 % dans l'entreprise.

Deason accusait Jacobson d'appuyer l'accord avec Fujifilm pour sauver sa place. Un ex-directeur de Xerox lui avait reproché dans une lettre aux actionnaires d'avoir négocié avec Fujifilm en secret et à l'insu du Conseil d'administration. Le CA aurait été déçu des prestations de Jacobson et était à la recherche d'une personnalité extérieure en vue de le remplacer. Le juge saisi dans l'affaire a décrit Jacobson comme étant pris " dans un conflit sans issue ". Fujifilm peut faire appel du jugement, arguant que l'avis de tous les actionnaires de Xerox doit être entendu.

Icahn et Deason, qui possèdent ensemble 15 % de Xerox, considèrent que leur portefeuille est sous-évalué. Le nouveau Conseil d'administration, pour la composition duquel ils souhaitent proposer leurs propres candidats, devra examiner l'ensemble des alternatives concernant la transaction avec Fujifilm. Fujifilm est de son côté d'avis que la participation majoritaire est déjà valorisée suffisamment haut.