Cimpress libère du capital avec la vente d'Albelli

21/08/17 à 10:31 - Mise à jour à 10:29

Après une série de rachats d'entreprises, Cimpress, maison mère de Vistaprint et de Printdeal.be, se défait à présent de l'une de ses filiales. Le spécialiste du livre photo Albelli est ainsi cédé à ses cadres et à la société d'investissement néerlandaise Gilde Buy Out Partners. Robert Keane, CEO de Cimpress, continue de croire au succès d'Albelli, mais il nourrit d'autres ambitions pour le capital libéré - quelque 79 millions d'euros, selon un communiqué.

Cimpress libère du capital avec la vente d'Albelli

Albelli a fait ses débuts sous la bannière d'Albumprinter, un portail où les consommateurs pouvaient composer leurs albums photo en ligne et les faire imprimer. Après un apport de moyens par des investisseurs en 2007, l'entreprise a également pris pour cible le marché européen des produits photo en pleine croissance. En 2009, elle a changé son nom en Albelli, absorbée par Vistaprint (à présent Cimpress) en 2011.

Même après l'émancipation annoncée, Cimpress, qui à la différence d'Albelli s'adresse surtout aux (petits) utilisateurs commerciaux et moins aux consommateurs, continuera de faire appel aux services d'Albelli dans le domaine des produits photo. Les investisseurs de Gilde voient un potentiel de croissance favorable dans leur nouvelle acquisition. Depuis sa fondation en 1982, le fonds a déjà injecté plus de 3 milliards d'euros dans plus de 250 entreprises. L'industrie graphique ne lui est pas non plus étrangère : ainsi l'imprimerie hélio néerlandaise Janssen/Pers a fait partie de son portefeuille jusqu'en 2003. Et, en 2013 par exemple, Gilde semblait encore intéressée par un rachat de Xeikon.