Condat veut supprimer 150 emplois

02/04/13 à 00:00 - Mise à jour à 01/04/13 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

L'usine papetière de Condat, en Dordogne, vient d'annoncer un plan de restructuration qui implique l'arrêt d'une machine à papier et la suppression de 154 emplois sur 658, soit environ un quart des effectifs.

Condat veut supprimer 150 emplois

Condat possède une capacité de production annuelle de 580.000 tonnes de papiers couchés sans bois, répartie sur trois machines. Le plan prévoit la fermeture, dès le mois de juin prochain, de la ligne 6. Démarrée en 1975 et dédiée aux grammages lourds, de 200 à 380 g/m², cette ligne représente à elle seule une production de 130.000 tonnes. Sa mise à l'arrêt entraînera la suppression de 154 emplois, dont dix par départ à la retraite.

Condat fait partie depuis 1998 du groupe Lecta, constitué par son rapprochement avec l'Espagnol Torraspapel et l'Italien Cartiere del Garda. Chacune des trois usines a toutefois conservé son identité commerciale.

En savoir plus sur: