Du papier à partir de vêtements recyclés

01/02/16 à 00:10 - Mise à jour à 00:10

Moinho, une usine à papier du Portugal, est unique en son genre. Depuis 1993, elle produit du papier à base de coton en recyclant des restes de tissus et des vêtements usés fournis par un certain nombre d'usines de production vestimentaires de la région.

Du papier à partir de vêtements recyclés

La méthode de fabrication est artisanale et se fait aussi bien manuellement que mécaniquement. La méthode de Moinho permet de fabriquer une grande quantité de papier tout en préservant les caractéristiques artisanales du papier coton telles que le grain, la texture et la durabilité. Respectueuse de l'environnement, Moinho produit tout son papier à partir de coton et réutilise également toute l'eau qu'elle consomme au cours de son processus de fabrication.

Dans l'usine Moinho, les restes de coton et les vêtements usagés sont triés par couleur, coupés en petits morceaux et transformés en pulpe de papier. Le papier de base est fabriqué de 100 à 300 g/m² dans plus de 15 nuances différences. En plus de celui-ci, il existe des variantes de papier avec des fils de coton colorés visibles, du papier et du carton avec des graines de fleur ou une empreinte de feuilles d'arbre. Les fibres des papiers Moinho ont la particularité d'être placées de façon aléatoire, augmentant ainsi leur résistance. Les produits finaux sont divers : sacs, blocs-notes, cahiers, enveloppes, avec ou sans arômes naturels. Le papier standard est compatible avec l'offset, la dorure, la sérigraphie et pour la production de livres.

De quoi inspirer la chaîne suédoise de magasins de prêt-à-porter H&M qui, depuis 2013, récupère contre des bons d'achat des vieux vêtements afin de les recycler.

En savoir plus sur: