Fermalabel double sa capacité avec deux presses d'étiquettes CX3 de Xeikon

02/10/17 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Labelexpo Europe - Avec l'achat de deux presses numériques CX3 de Xeikon, l'imprimeur d'étiquettes belge Fermalabel double sa capacité de production. L'investissement prévoit une solution pour la demande croissance de produits de spécialités et complexes de haute qualité.

Fermalabel double sa capacité avec deux presses d'étiquettes CX3 de Xeikon

Extrait du communiqué de presse:

Femalabel a près de 15 ans d'expérience dans l'impression numérique d'étiquettes. En 2012, l'entreprise a opté pour des solutions Xeikon. A présent que les exigences de capacité ont encore augmenté, Fermalabel a décidé de passer à deux presses numériques d'étiquettes Xeikon CX3 (aussi baptisé Cheetah). En plus d'une qualité élevée, la vitesse était aussi un argument important en faveur de ce choix. Wim Feys, CTO chez Femalabel, explique: "Nous connaissons une forte croissance dans la production d'étiquettes spéciales et l'impression à données variables. Afin de pouvoir satisfaire cette demande, la capacité devait fortement augmenter. En parallèle, l'impression de matière plastique est une demande importante de nos clients. Avec la Xeikon CX3, nous avons ici la solution, à qualité égale, pour nos substrats demandés."

Une des spécialités de Fermalabel est la production d'étiquettes multicouches dénommées Peel & Reveal Labels. Il s'agit de livrets sous forme d'étiquette qui peuvent contenir beaucoup d'information. Pour certains marchés, il est aussi important que les étiquettes puissent contenir les informations légalement requises en plus d'un aspect marketing attrayant. "Cela demande un plus grand travail que pour les étiquettes standards," dit Feys. "La quantité d'impression nécessaire pour une étiquette multicouches est beaucoup plus grande. Une vitesse de production élevée constante est donc plus importante". En plus des équipements de production numérique, Femalabel utilise l'impression UV offset pour les plus grands tirages.