Financer les investissements verts

25/02/13 à 00:00 - Mise à jour à 24/02/13 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Comment financer les investissements nécessaires pour économiser l'énergie ? Pour faciliter l'accès aux crédits, la FEB, Febelfin et Agoria ont développé un outil d'analyse, qui permet d'évaluer le rendement des investissements " verts ".

Financer les investissements verts

© Getty Images/iStockphoto

L'outil en question doit permettre aux banques de s'assurer que les crédits accordés ne grèveront pas la capacité financière du client et que l'investissement durable ne se fera pas au détriment de l'investissement productif. Il comprend une liste de référence des technologies économes en énergie, avec leur potentiel de réduction de la consommation. On y trouve par exemple les équipements de cogénération (20 à 25 % d'économie d'énergie), les pompes à chaleur (15 à 35 %), les ballasts électroniques pour l'éclairage (20 à 50 %), etc. Outre cet outil de référence (remis à jour tous les six mois), les fédérations mettent aussi à disposition un contrat de performance énergétique garantie : le contrat-modèle Esco (Energy Service Company).

L'ensemble fait partie du " plan vert " lancé fin 2010, mais ses promoteurs reconnaissent qu'il reste trop peu connu des banquiers et des entreprises. Notre magazine y consacre un large article dans le cadre de son dossier " Green Printing ", dans le numéro de février de Nouvelles Graphiques.