Fujifilm lance un nouveau modèle de presse jet d'encre numérique B2

17/11/14 à 00:00 - Mise à jour à 16/11/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Fujifilm lance la Jet Press 720S B2. Les améliorations apportées au nouveau modèle visent surtout à augmenter la durée de disponibilité (temps productif effectif) de la machine.

Fujifilm lance un nouveau modèle de presse jet d'encre numérique B2

Fujifilm avait montré pour la première fois une presse jet d'encre numérique de format B2 à la drupa 2008. Celle-ci en était restée à l'époque au stade de la démonstration technologique. Le lancement officiel de la Jet Press 720 a suivi en décembre 2011. Le 13 novembre, c'est-à-dire la semaine dernière, la toute nouvelle version de la machine a été présentée au centre de démonstration international de Fujifilm à Zaventem.

Les caractéristiques techniques de la presse sont les mêmes que celles de sa devancière : 2 700 feuilles B2 par heure, têtes d'impression Samba pour une résolution de 1 200 x 1 200 dpi/4 tailles de gouttelettes variables, encres CMJN, format papier maximum de 750 x 532 mm, et grammages de 127 à 300 g/m².

Les améliorations apportées au nouveau modèle visent à augmenter la durée de disponibilité de la machine et à raccourcir les délais de production des commandes d'imprimés. Le tout doit contribuer à accélérer le retour sur investissement.

La presse dispose notamment d'un contrôle d'aspiration plus optimal du papier sur le cylindre d'impression ; d'un séchage amélioré par lame d'air chaud et infrarouges ; d'un nettoyage plus rapide et automatique des têtes jet d'encre ; d'un chargement des travaux accéléré (35 secondes entre deux commandes) ; d'une vitesse de transfert des données doublée ; de la possibilité de remplacer les têtes d'impression en moins de temps (3 heures au lieu de 3 jours) ; etc. Ces perfectionnements ont donc une incidence sur l'ensemble du cycle d'impression. La presse incorpore également un système semi-duplex pour le recto verso. En l'occurrence, elle peut imprimer sur chaque feuille (variable) un code-barres, qui est lu lorsque la pile est retournée et que la feuille est réintroduite, ce qui permet de télécharger le bon contenu (variable) et de l'imprimer sur l'autre côté du papier. Le tout à la cadence de 2 700 feuilles à l'heure.

Fujifilm a elle-même mis au point les têtes d'impression, les encres et le flux de travail en amont de la presse. Celle-ci utilise les nouvelles encres aqueuses à pigments Vividia, optimisées pour la deuxième génération des têtes Samba. Elles projettent les gouttelettes dans un ordre différent, suivant une méthode de tramage améliorée qui produit une plus belle qualité. Car, il faut bien l'avouer, la qualité est fantastique, également sur les imprimés présentant des aplats difficiles. La presse est pilotée par une nouvelle version d'XMF, le flux PDF bien connu du constructeur japonais.

La Jet Press 720S B2 est construite sur le bâti d'une presse feuille Ryobi normale, avec la marge et la recette habituelles. Elle peut imprimer sur des papiers couchés et non couchés standard, ces dernier étant revêtus, après le margeur, d'un primaire aqueux appliqué par un cylindre anilox. Les feuilles peuvent être façonnées ou ennoblies immédiatement après la sortie, ainsi que cela a été démontré le jour du lancement.

La presse jet d'encre B2 a entre-temps été vendue ou installée à 8 exemplaires en Europe, dont 5 du nouveau modèle. Fujifilm a également déclaré que les coûts d'investissement de la machine et les prix des consommables étaient devenus plus intéressants, mais sans mentionner de montants. L'entreprise dit avoir compris que quelque chose devait être fait à ce niveau. Pour le modèle précédent, en 2012, un prix d'environ 1,5 million d'euros était avancé.

Ces mardi, mercredi et jeudi, de 10 à 16 heures, Fujifilm tient ses journées portes ouvertes à Zaventem. La nouvelle presse jet d'encre B2 y sera présentée en production. 100 visiteurs du Benelux se sont déjà annoncés (réservation possible via manroland Belgique). On attend au total plus de 250 visiteurs venus d'Europe.

En savoir plus sur: