Impression numérique sur canettes

09/11/15 à 07:00 - Mise à jour à 10:50

Inprint, le salon des techniques et applications industrielles d'impression numérique, ouvre ses portes demain à Munich. Il se tiendra jusqu'au 12 novembre. Tonejet y fera étalage d'un procédé d'impression numérique sur boîtes-boissons.

Impression numérique sur canettes

L'un des exposants est le Britannique Tonejet. Cette entreprise montre une tête d'impression à la demande électrostatique, présentée comme rendant possible une production économique à grande vitesse. Elle opérerait sur pratiquement tout type de supports sans nécessiter un traitement préalable. Cette technologie d'impression sans buses, mais basée sur un alignement d'éjecteurs, permet de déposer des films d'encre très minces (de 350 à 500 nanomètres selon le fabricant). Il en résulterait un coût d'encre comparable à ceux de l'encre conventionnelle, dit-on chez Tonejet.

La technologie est déjà appliquée sur l'un des sites de Ball Packaging Europe, en Allemagne, pour l'impression numérique de canettes de boissons.

Tonejet a mis au point aussi bien les têtes d'impression que l'encre qu'elles utilisent. Il s'agit d'encres pigmentées (environ 12 % de particules de pigments dans une solution d'huile minérale), produites par les fabricants (actuellement par INX et Sun Chemical) selon une formulation spéciale. Tonejet ne construit pas de presses, mais intègre sa solution (tête d'impression, système d'encrage et traitement des données) dans la plate-forme du client.

Tonejet étudie d'autres applications, notamment pour l'impression d'emballages souples.

En savoir plus sur: