Kodak au bord de la faillite

09/01/12 à 00:00 - Mise à jour à 08/01/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Selon le Wall Street Journal, les difficultés financières de Kodak ont atteint un tel degré que le groupe pourrait demander prochainement la protection du "chapter 11" - la procédure américaine de continuité des entreprises.

Au coeur du problème : les 1.100 brevets que Kodak tâche de vendre depuis plusieurs mois pour assurer son refinancement, mais qui n'ont toujours pas trouvé d'acquéreurs à des prix jugés suffisants. Selon le quotidien économique, qui évoque des sources anonymes "familières du dossier", Kodak préparerait désormais son placement en continuité si la vente devait échouer. Le groupe négocierait avec les banques un financement temporaire d'un milliard de dollars pour la durée de la procédure. La mesure, qui pourrait intervenir dès ce mois de janvier ou début février, permettrait à Kodak de vendre ses brevets aux enchères sous la supervision de la justice.

Les signaux négatifs se sont accumulés ces dernières semaines, avec la démission de trois membres du conseil d'administration et l'avertissement adressé par la bourse de New York, qui menace d'exclure Kodak si le groupe ne parvient pas à faire remonter le cours de son action dans les six mois. L'action Kodak, qui valait 0,37 cents ce lundi à l'ouverture, est en effet restée pendant 30 séances consécutives sous le seuil fatidique de 1 dollar.

Dans ce contexte, Kodak vient de nommer une nouvelle présidente, Laura Quatela, jusqu'alors directrice des propriétés intellectuelles, aux côtés de Philip Faraci. Ensemble, ils prépareraient la mise en oeuvre d'une restructuration. Antonio Perez reste quant à lui CEO. Les prochains résultats trimestriels de Kodak doivent être publiés le 26 janvier.