Kodak demande un délai

08/10/12 à 00:00 - Mise à jour à 07/10/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Kodak va cesser la vente des imprimantes grand public. Placée depuis janvier à l'abri de ses créanciers (sous la procédure américaine du Chapter 11), la firme a par ailleurs demandé un délai pour présenter son plan de restructuration.

Kodak demande un délai

C'est un nouveau changement de cap dans la stratégie adoptée par Kodak, depuis l'entame de la procédure. Kodak avait d'abord mis aux enchères un lot de brevets afin de se refinancer. Faute de candidats à un prix jugé suffisant, Kodak avait préféré suspendre l'opération et annoncé la vente d'une partie de ses activités grand public (pellicule et papier photo, kiosques d'impression, etc.). À présent, la firme abandonne une autre activité grand public pour se concentrer davantage sur le marché professionnel. Kodak, qui a déjà réduit ses effectifs de 2.700 postes depuis janvier, prévoit encore la suppression de 1.200 emplois cette année.

Ces revirements ont retardé l'élaboration du plan de restructuration que Kodak devait présenter dans le cadre de la procédure de continuité, et pour laquelle la firme a demandé un délai jusqu'à fin février. Kodak avait initialement prévu de quitter la procédure de continuité endéans les 18 mois, soit à la mi-2013, mais il est vraisemblable que ce calendrier sera prolongé.

En savoir plus sur: