Kodak peine à vendre ses brevets

20/08/12 à 00:00 - Mise à jour à 19/08/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Placé en continuité (sous le régime du "Chapter 11") depuis le mois de janvier, Kodak éprouve des difficultés à vendre un lot de brevets qui devait lui permettre de renflouer ses finances.

Kodak peine à vendre ses brevets

La prolongation des enchères, qui auraient dû s'achever le 13 août, semble indiquer que Kodak ne parvient pas obtenir la somme espérée. Selon le Wall Street Journal, les enchères impliquent deux consortiums, dont l'un constitué autour d'Apple et Microsoft, l'autre autour de Samsung et Google. Les offres portent sur un millier de brevets principalement liés aux technologies d'imagerie. Toujours selon le quotidien financier, le montant actuel des enchères serait très inférieur à 500 millions de dollars, alors que Kodak espérait en obtenir deux milliards ou plus.

Dans un communiqué, la firme indique poursuivre les négociations mais précise qu'elle pourrait finalement conserver une partie des brevets, voire même leur totalité. Or, Kodak cherche à vendre ses brevets depuis plus d'un an, et c'est déjà parce qu'il n'avait pas trouvé d'acquéreur à un prix suffisant que le groupe s'était placé en procédure de continuité, au mois de janvier dernier, afin d'organiser des enchères sous la protection de la justice.

Kodak a enregistré au deuxième trimestre une perte nette de 299 millions de dollars. Hors coûts de restructuration, cette perte est cependant limitée à 139 millions, soit 40 de moins qu'au deuxième trimestre 2011 (-179 millions de dollars) - ce qui fait dire au PDG Antonio Perez que Kodak reste en bonne voie pour sortir du "Chapter 11". Son chiffre d'affaire trimestriel s'est établi à 1,08 milliard de dollars, en recul de 27 % pour la période, "ce qui reflète le désengagement de la photo numérique, la baisse des ventes de produits traditionnels et les taux de change défavorables."

En savoir plus sur: