Kodak revend des brevets pour 400 millions d'euros

07/01/13 à 00:00 - Mise à jour à 06/01/13 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

À la recherche d'argent frais, le groupe Kodak a trouvé preneur pour un lot d'un millier de brevets. Ils seront rachetés pour 525 millions de dollars (près de 400 millions d'euros) par un consortium auquel sont notamment liés Adobe, Apple et Fujifilm.

Kodak revend des brevets pour 400 millions d'euros

Pendant de longs mois, Kodak avait cherché à vendre ce lot de brevets liés aux technologies d'imagerie, avant de se placer sous le régime du " Chapter 11 ", en janvier 2012. Ensuite, dans le cadre de la procédure de continuité, les mêmes brevets avaient été mis aux enchères, sans plus de succès. Les attentes de Kodak n'ont jamais été officiellement révélées, mais le Wall Street Journal avait avancé le chiffre de deux milliards de dollars.

L'accord conclu fin décembre valorise finalement les brevets de Kodak à 525 millions de dollars. Pour ce prix, ils seront acquis par un consortium de deux sociétés spécialisées dans la gestion de la propriété intellectuelle, RPX Corporation et Intellectual Ventures. Ce même consortium prévoit d'accorder ensuite des licences aux entreprises technologiques partenaires de l'opération, dont douze sont explicitement citées : Adobe, Apple, Amazon, Facebook, Fujifilm, Google, Huawei, HTC, Microsoft, Research In Motion (RIM), Samsung et Shutterfly.

" La transaction proposée permet à Kodak de rembourser une part importante de son emprunt de restructuration, ce qui est une condition essentielle de notre nouveau plan de financement et positionne notre activité d'imagerie commerciale en vue de la croissance et du succès ", a estimé le PDG Antonio Perez dans un communiqué.

En savoir plus sur: