Kodak supprime 1.000 emplois et se sépare de son président

17/09/12 à 00:00 - Mise à jour à 16/09/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Toujours placée sous le régime du Chapter 11 (procédure américaine de continuité), Kodak a annoncé une nouvelle réduction de ses effectifs ainsi que le départ de deux de ses dirigeants : Philip Faraci, président, et Antoinette McCorvey, directrice financière.

Kodak supprime 1.000 emplois et se sépare de son président

Kodak, qui employait encore près de 19.000 personnes dans le monde avant la procédure de continuité, entamée au mois de janvier, a déjà supprimé 2.700 emplois cette année. La firme supprimera 1.000 postes supplémentaires avant début 2013. Au total, elle espère dégager 320 millions de dollars d'économies de ces réductions d'effectifs.

" Kodak devient une entreprise plus concentrée, configurée de manière plus compétitive ", a déclaré le CEO Antonio Perez. " Nous admettons que nous devons réduire rapidement et significativement notre structure de coût, mise au point pour une activité beaucoup plus large et plus diversifiée. "

Parallèlement à cette restructuration, la direction de l'entreprise est elle aussi réorganisée. Kodak a annoncé le départ Philip Faraci, ex-directeur opérationnel, devenu co-président du groupe en janvier. Laura Quatela assumera désormais seule la présidence. Antoinette McCorvey, directrice financière, quitte elle aussi l'entreprise et est remplacée par Rebecca Roof, l'une des responsables d'AlixPartners qui conseille Kodak dans sa restructuration.

Kodak, qui cherche toujours à vendre une partie de ses activités et de ses brevets afin de se refinancer, espère sortir du Chapter 11 au début de l'année prochaine.

En savoir plus sur: