L'impact d'internet sur l'impression selon la drupa

08/09/14 à 00:00 - Mise à jour à 07/09/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

En octobre, Messe Düsseldorf a publié son rapport global ayant pour thème : " l'impact d'internet sur l'imprimé - l'influence numérique ". L'organisateur de la drupa a récemment rendu publics quelques chiffres.

L'impact d'internet sur l'impression selon la drupa

Au printemps 2014, environ 1.100 décideurs de l'industrie de l'impression internationale ont participé à l'enquête en ligne. Les chiffres publiés soulignent très clairement l'importance croissante de l'e-commerce mondial et l'importance que donnent les sociétés d'impression au web comme canal de vente. 51% des répondants disposent de services web-to-print, mais seulement 14% d'entre eux disent que plus de 25% de leurs commandes proviennent d'un canal d'e-business. En d'autres mots : le secteur ne parvient pas encore à exploiter pleinement le potentiel.

L'Insights Report de la drupa révèle la personnalisation de masse (Mass Customization) comme segment en croissance. Cela vaut aussi bien pour les livres photo, les calendriers, les articles de bureau que pour les articles de marketing, les t-shirts, etc. en petites et grandes séries et productions. L'impression de données variables est gérée par de plus en plus d'imprimeries : 72% des imprimeries commerciales mondiales ayant répondu à l'enquête, ce pourcentage atteint même 87% aux États-Unis. Bien que le nombre de pages variables reste faible, 56% des participants rapportent tout de même une croissance modérée à forte.

Les campagnes cross-media avec acquisition/analyse de données et l'usage de différents canaux (p.ex. PUR, e-mail, SMS) sont de plus en plus demandés par les clients. Le spectre des technologies appliquées comprend les codes QR, d'autres options d'impression intelligente, la réalité augmentée et la NFC. Un tiers des répondants offrent déjà l'une ou l'autre forme d'imprimé interactif. Sans surprise, il y a de fortes différences régionales : aux États-Unis, 44% des imprimeries offrent des possibilités d'impression interactives, ce n'est que 3% au Moyen-Orient.

Chez les imprimeurs d'emballages, 50% utilisent les codes QR, 43% impriment du contenu variable et 41% des imprimeurs dans l'enquête offrent des imprimés personnalisés.

Conclusion: les imprimeurs doivent avoir conscience de la réalité de l'avenir du multicanal numérique entrainé par internet et investir en conséquence.

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos