L'imprimerie Lannoo en faillite

03/04/18 à 11:06 - Mise à jour à 11:02

L'imprimerie Lannoo a déposé son bilan ce 28 mars. La faillite a été prononcée le 29 mars par le Tribunal de Commerce de Gand - Division Bruges. Une demande de réorganisation judiciaire sous LCE3 avait encore été introduite pour l'entreprise la semaine précédente.

L'imprimerie Lannoo en faillite

© Getty Images/iStockphoto

L'imprimerie Lannoo a déposé son bilan ce 28 mars. La faillite a été prononcée le 29 mars par le Tribunal de Commerce de Gand - Division Bruges. Une demande de réorganisation judiciaire sous LCE3 avait encore été introduite pour l'entreprise la semaine précédente.

Les chiffres de Lannoo sont dans le rouge vif depuis des années. L'imprimerie offset feuille Lannoo avait uni sa destinée à celle de L.capitan, à Ruddervoorde. Les deux entreprises sont des entités juridiques distinctes. La collaboration avait été rendue publique le 2 septembre 2016. Une annonce qui avait été suivie du déménagement du personnel et des machines de brochage, de Tielt vers Ruddervoorde.

Piet Germonprez, administrateur délégué de L.capitan, dit que la faillite de l'imprimerie Lannoo n'a pas d'impact sur L.capitan et L.capitan Labels, qui sont trois entreprises différentes. " Lannoo est en restructuration depuis plusieurs années déjà et elle traîne un lourd passif social. L'impression notamment de livres au sein de l'imprimerie Lannoo n'était pas une situation viable et tenable. " Piet Germonprez dit que proposition a été faite au curateur en vue de reprendre le fonds de commerce de Lannoo. L'objectif est de conserver un maximum de postes de travail. L'imprimerie Lannoo emploie 26 collaborateurs, plus une quinzaine de salariés en préavis.

Extrait du communiqué de presse officiel :

L'activité graphique bat son plein à Ruddervoorde depuis de nombreuses années. Une dizaine d'imprimeries s'y sont regroupées au sein de L.capitan, the coprinting company. L'imprimerie Lannoo faisait elle aussi partie du groupe depuis l'an dernier et elle produisait depuis peu sur le même site. L'imprimerie Lannoo, spécialisée dans l'impression et la finition de livres et d'agendas, a déposé le bilan après des années de restructuration.

La combinaison des coûts salariaux élevés en Belgique dans un secteur à forte intensité capitalistique en surcapacité et de la concurrence des pays à bas salaires fait que les imprimeries traditionnelles ont de plus en plus de mal à survivre.

Le groupe L.capitan, dont le voeu le plus cher est de continuer à aller de l'avant avec le personnel et les donneurs d'ordres de l'imprimerie Lannoo, entend tout mettre en oeuvre pour faire perdurer la collaboration à travers une reprise. Le groupe dans son ensemble offre une plate-forme aux donneurs d'ordres désireux de communiquer de manière volontaire et créative avec l'imprimé.

L.capitan, qui a investi plus de 3 millions d'euros en 2017 dans une nouvelle presse à étiquettes et une nouvelle ligne d'impression de livres, joue un rôle de premier plan dans 3 segments de marché : étiquettes autoadhésives en bobines, imprimé créatif (clientèle privée et d'entreprises) et livres d'art et catalogues.