L'industrie papetière garde le cap de la durabilité

21/11/11 à 00:00 - Mise à jour à 20/11/11 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

La Confédération papetière européenne (CEPI) a publié la semaine dernière, à l'occasion de la Paper Week qui se déroulait à Bruxelles, la 5e édition de son rapport de développement durable.

La période concernée, 2009-2010, couvre deux années de grave crise économique, aggravée pour les papetiers par une forte hausse des prix de l'énergie et divers problèmes d'accès aux matières premières. Malgré quoi, la CEPI a enregistré de nouveaux succès en matière de développement durable, en particulier dans l'exploitation des matières premières.

Le taux de recyclage atteint désormais 69 %, contre 67 % en 2008. En 2009, il a même battu un record mondial, à 72 %, mais la CEPI considère que ce chiffre n'est pas représentatif. Il est le reflet d'une conjoncture temporaire où le taux de recyclage s'est combiné à une baisse de la consommation de papier, induite par la crise. Le taux de fibre vierge certifiée (FSC ou PEFC) a quant à lui progressé de plus de 5 % en deux ans, pour atteindre 61,6 %.

La consommation d'énergie et l'empreinte carbone sont quant à elles restées stables. En 2010, les producteurs de la CEPI ont enregistré 13,87 TJ de consommation primaire par tonne de papier, contre 13,55 TJ en 2009 et 15,05 TJ en 2010. Les émissions directes de CO-2 se sont maintenues à 0,34 tonnes par tonne de papier (0,35 en 2009 et 2010), ce que la CEPI considère en soi comme une progression, si l'on tient compte de la sous-occupation de l'outil de production. Sur la décennie 2000-2010, par rapport à 1990-2000, la consommation spécifique d'énergie a baissé de 14 %.

La rapport de développement durable de la CEPI a été réalisé selon les critères GRI et a été certifié B+. On peut le trouver sur le site web de la CEPI : http://www.cepi.org/DocShare/common/getfile.asp?mfd=off&docid=35066

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos