L'InfiniStream de Canon retourne à la case conception

14/03/16 à 00:40 - Mise à jour à 00:40

L'InfiniStream de Canon à base de toner liquide a été présentée à la drupa 2012. En novembre 2013, une version beta de la machine a été installée chez Leupold, un imprimeur allemand d'emballages en carton et de présentoirs.

L'InfiniStream de Canon retourne à la case conception

Un porte-parole de Canon a admis pendant une conférence de presse pré-drupa à Düsseldorf qu'il y avait des problèmes de qualité avec la machine qui ne pouvaient satisfaire les exigences très élevées du marché de l'emballage. " La qualité est la clé et nous devons pour cela dresser la parfaite machine. " Cela signifie que des parties de la machine doivent de nouveau être conçues. La machine ne sera donc pas exposée au stand de Canon à la drupa. HP Indigo est à ce jour le seul fabricant qui utilise avec succès la technologie toner liquide. Benny Landa a lancé le toner liquide en 1993 pour ses presses Indigo. A la drupa 2012, Xeikon avait aussi annoncé une presse à base de toner liquide sous le nom Trillium, qui reste jusqu'à présent assez discrète.

La technologie Océ InfiniStream de Canon est un procedé d'impression électrophotographique qui utilise donc du toner liquide. L'InfiniStream est une presse bobine à architecture modulaire pouvant accueillir quatre à sept groupes d'impression. Annonçant une vitesse de 120 mètres/minute, selon le constructeur, elle peut imprimer jusqu'à 14.400 feuilles au format 50 x 70 cm, ou 7.200 feuilles en 70 x 100 cm, sur une laize de 711 mm. En fonction des paramètres du travail, le système serait plus rentable que l'offset à partir de 3000 à 4000 feuilles B1.

En savoir plus sur: