La Fespa se mondialise

12/11/12 à 00:00 - Mise à jour à 11/11/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

La Fespa, la fédération européenne de la sérigraphie, vient d'accorder le plein droit de vote à ses membres associés extra-européens. Cette décision représente une évolution majeure pour l'organisme, qui fête cette année ses 50 ans d'existence. Elle signifie de facto sa transformation en fédération mondiale.

La Fespa se mondialise

Fondée en 1962, la Fespa (Federation of European Screen Printing Associations) est un forum d'associations d'imprimeurs et de sérigraphes. Elle s'est donnée pour vocation de favoriser l'échange de connaissances parmi ses membres, tout en les aidant à faire prospérer leurs entreprises et à s'informer sur les derniers progrès réalisés au sein de leurs industries, qui connaissent une croissance rapide. La Fespa remplit notamment cet objectif par l'organisation de salons et de conférences, qui constituent son activité la plus connue.

La Fespa rassemble à ce jour des associations de 27 pays d'Europe, ainsi qu'une dizaine d'autres associations extra-européennes, au titre de " membres associés ". Jusqu'à présent, ces pays ne disposaient pas d'un plein droit de vote au sein de l'organisme et ne pouvaient participer aux décisions affectant son fonctionnement et son avenir. À l'unanimité, l'assemblée générale de la Fespa vient d'accorder ce droit de vote à toutes les associations affiliées depuis deux ans au moins.

La mesure s'applique immédiatement à neuf des dix membres associés : l'Australie, la Chine, le Mexique, l'Inde, le Japon, la Corée du Sud, le Népal, les Philippines et la Thaïlande. Le dixième membre concerné, le Sri Lanka, aura accès au vote dès la prochaine assemblée générale, fin 2013. Cela signifie également que ces mêmes pays participeront à l'affectation des ressources de la Fespa dans le cadre du programme Profit for Purpose - un programme mondial de réinvestissement au bénéfice des 200.000 prestataires d'impression, qui constituent la " communauté Fespa " à travers le monde.

Par ailleurs, l'assemblée générale a décidé également de supprimer la double voix accordée aux grandes fédérations, telle l'Allemagne ou l'Italie, qui verront se réduire d'autant leur pouvoir d'influence. La règle " un pays, une voix " s'appliquera désormais à tous les membres.

Selon Nigel Steffens, CEO de la Fespa, ces changements, qui étaient en débat depuis un certain temps déjà, reflètent le caractère démocratique d'une fédération contrôlée par ses membres. Il assure qu'ils n'auront aucune influence sur la localisation des prochaines événements organisés par la Fespa.

En dehors des salons organisés en Europe, telle la Fespa Digital qui avait lieu en février dernier à Barcelone, la fédération développe depuis quelques années des initiatives sur les principaux marchés émergents. Le premier événement extra-européen fut la Fespa India, organisée en 2007. D'autres salons ont suivi depuis en Thaïlande et au Mexique et de nouvelles incursions géographiques sont programmées l'année prochaine au Brésil (en mars à Sao Paulo) et en Turquie (Fespa Eurasia, en octobre à Istanbul). Une nouvelle édition de la Fespa mondiale aura lieu en juin à Londres - et elle promet de battre des records.

En savoir plus sur: