La publicité locale américaine croît plus dans les médias numériques qu'imprimés

21/11/16 à 00:20 - Mise à jour à 09:27

Selon les prévisions du bureau d'études BIA/Kelsey concernant la publicité locale aux États-Unis, les dépenses en publicité en ligne sont en forte croissance tandis que les dépenses dans les publicités traditionnelles et imprimées sont en baisse.

La publicité locale américaine croît plus dans les médias numériques qu'imprimés

BIA/Kelsey est une entreprise américaine qui mène des recherches et qui offre des services de consultance et de conseil pour les médias et entreprises publicitaires locaux. Selon les prévisions qui viennent d'être publiées, les recettes publicitaires locales atteindront 148,8 milliards de dollars en 2017, contre 145,2 milliards en 2016 (dont 42,6 milliards de dollars viennent du web/numérique). Ce qui représente un taux de croissance de 2,4%. BIA/Kelsey définit la publicité locale comme toutes plateformes publicitaires qui permettent aux commerçants nationaux, régionaux et locaux d'accéder aux audiences locales.

Dans ses prévisions pour 2017, BIA/Kelsey met en exergue une croissance plus rapide des revenus publicitaires en ligne/numériques pour la publicité locale (+13,5%) à côté d'une baisse des revenus publicitaires traditionnels et imprimés (-2,4%). Selon BIA/Kelsey, les revenus numériques/en ligne sont générés par des entreprises en ligne qui vendent de la publicité ciblée localement.

Le bureau d'études voit une croissance et des opportunités dans l'affichage publicitaire sur écran à travers les vidéos et l'échange de contenu, la recherche locale via les smartphones (Google/Bing) et les e-mails. Pour BIA/Kelsey, la croissance des courriels est tirée par les consommateurs qui s'inscrivent à plusieurs listes de diffusion de leurs entreprises préférées. L'intérêt est réciproque : tandis que les consommateurs sont tenus informés des dernières offres et promotions, les entreprises peuvent générer régulièrement des affaires.

En savoir plus sur: