Le deal entre Fujifilm et Xerox passe à la trappe

22/05/18 à 10:52 - Mise à jour à 10:50

Le rachat de Xerox par Fujifilm, dont ce dernier aurait dû acquérir une participation majoritaire dans la nouvelle entreprise, n'a finalement pas eu lieu.

Le deal entre Fujifilm et Xerox passe à la trappe

Les deux actionnaires Carl Icahn et Darwin Deason, qui possèdent plus de 10 pour cent des actions, remportent la bataille. La lutte à couteaux tirés entre les deux investisseurs milliardaires et le Conseil d'administration de Xerox concernant l'avenir de l'entreprise avait pris un nouveau tour spectaculaire : un jour à peine après leur démission, le CEO Jeff Jacobson et le Conseil d'administration étaient de nouveau en fonction.

Selon le communiqué de Xerox : " L'accord aurait sorti ses effets après l'exécution d'un certain nombre de dispositions mettant fin au contentieux relatif aux défendeurs de Xerox. En l'absence de telles stipulations, la convention a expiré. " Ce retournement de situation résulterait du fait que l'actuel Conseil d'administration exigeait des garanties complètes de protection contre toute action en justice en rapport avec ses activités ayant conduit à la vente à Fujifilm.

Deason et Icahn ont accusé les membres du Conseil d'administration d'une fois de plus ne songer qu'à la défense de leurs intérêts personnels. Ils ont promis d'engager la " responsabilité pleine et entière " des directeurs de Xerox dans les prochains mois. Ils ont déclaré dans une lettre tenir Fujifilm pour co-responsable et complice du non-respect par les administrateurs de leur devoir fiduciaire envers les actionnaires de Xerox.

En fin de compte, la fusion n'a pas eu lieu et Deason et Icahn remportent la partie. Xerox remplace son CEO et le Conseil d'administration. Le nouveau CEO est John Visentin, qui a entre autres travaillé chez IBM et HP. Le combat titanesque pour contrôler Xerox apparait donc provisoirement réglé. Cependant, un bon nombre d'analystes du secteur étaient d'avis que cette transaction constitue la meilleure manière d'aider Xerox à aller de l'avant dans un environnement fortement concurrentiel.