Le groupe graphique Tuerlinckx en faillite

26/08/13 à 00:00 - Mise à jour à 25/08/13 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le tribunal de commerce de Louvain a prononcé ce 13 août 2013 la faillite du groupe d'édition et d'impression Grafische Groep Tuerlinckx de Molenstede à Diest.

Le groupe graphique Tuerlinckx en faillite

Le groupe graphique était depuis fin mai en liquidation volontaire. Le curateur Christophe Celis n'a trouvé aucun repreneur, ce sont alors 70 emplois qui disparaissent.

Sur le site du magazine économique Trends, on peut lire : " Après des mois de négociations, le curateur n'a pas trouvé de repreneur. Il était apparemment aussi sous la pression des banques qui réclamaient la faillite. Tous les travailleurs qui ont par ailleurs été en congé collectif les dernières semaines seront immédiatement renvoyés à la maison après le conseil d'entreprise et une réunion d'information", selon le secrétaire syndical Dirk Swysen (CSC).

Swysen doute qu'une faillite offre de meilleures perspectives pour une reprise et un redémarrage des activités : " Les banques sont propriétaires des plus grandes presses et voudront prendre celle-ci le plus vite possible entre les mains. Un redémarrage devrait par ailleurs venir très rapidement afin de maintenir la clientèle de base. "

Grafische Groep Tuerlinckx, une société familiale fondée en 1930, n'est pas seulement une imprimerie. Le groupe édite aussi les magazines Primeur et Imago. L'entreprise faisait face depuis quelques années à une diminution du chiffre d'affaires et à des refus de crédits auprès des banques.

En savoir plus sur: