Le secteur graphique engage moins de personnel

12/05/14 à 00:00 - Mise à jour à 11/05/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Les entreprises graphiques sont réticentes à engager du nouveau personnel. Les entrepreneurs du secteur graphique sont principalement préoccupés par les risques liés au personnel. Cela ressort d'une enquête sur la vision des chefs d'entreprise dans le secteur graphique, commandée par l'agence intérim hollandaise PRO Payroll.

Le secteur graphique engage moins de personnel

Des questions à choix multiples ont été soumises auprès de 482 entrepreneurs de PME hollandais. Environ 47% des employeurs interrogés prennent moins de personnel en raison de l'instabilité du marché, où l'exigence de travail au sein d'une entreprise fluctue fortement. Les deux risques les plus fréquemment mentionnés sont le manque de flexibilité pour intégrer du personnel (50%) et l'obligation de payer en cas de maladie de l'employé (39%).

Les entreprises graphiques mentionnées qui expriment leurs inquiétudes tentent de prévoir les risques concernant le personnel de différentes manières. Ainsi 18% des entreprises du secteur graphique utilise une solution temporaire pour du nouveau personnel flexible. Parmi celles-ci, 10% laissent la gestion du personnel à une société payroll et 8% font appel à une agence intérim.

En utilisant un tel système, tous les risques de l'employeur sont à la charge de l'employeur légal: l'entreprise payroll ou l'agence intérim. Ainsi, l'employeur légal est responsable de l'accompagnement et du paiement en cas de congés maladie. En outre, ces systèmes de contrats flexibles permettent notamment d'adapter les contrats en fonction des besoins de l'entreprise en matière de travail.