Le vétéran de Heidelberg mis de côté?

24/02/14 à 00:00 - Mise à jour à 23/02/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Les médias allemands ont écrit la semaine dernière sur le départ inattendu et apparemment forcé de Marcel Kiessling, membre du Conseil d'administration de Heidelberg. Le fabricant de presses refuse encore tout commentaire sur les informations, selon le journal Deutscher Drucker.

Le vétéran de Heidelberg mis de côté?

Kiessling travaille déjà depuis 1989 chez Heidelberg et est depuis 2010 responsable de la division Services. Les consommables et les CtP sont aussi sous sa supervision et il est encore responsable des marchés régionaux et du marketing. Selon 'Manager Magazin', il a été convié début février à quitter l'entreprise par le directeur Gerold Linzbach. Linzbach ne voudrait plus collaborer longtemps avec lui. Le Conseil de Surveillance devrait se pencher sur la question cette semaine.

Linzbach a succédé fin 2012 au CEO Bernhard Schreier en retraite anticipée avec pour mission de remettre rapidement l'entreprise dans une condition financière saine. Début février 2014, Heidelberg a rapporté les résultats du troisième trismestre. " Après neuf mois, la rentabilité s'est nettement améliorée ", constatait Linzbach. " Selon le plan, nous nous attendons à pouvoir clôturer l'année avec un bénéfice net. " Dans la présentation du 5 février, un des quatre points d'action du management a déjà été mentionné : 'A court terme, des croissance/acquisitions organiques dans le domaine du 'Service & Consumables' - apparemment sur le terrain de Kiesling.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos