Les équipements postpresse de Proost ressuscitent en Turquie

16/11/15 à 09:30 - Mise à jour à 00:00

L'histoire de l'imprimerie Proost est bel et bien terminée, mais certaines de ses machines trouvent une seconde vie en Turquie.

Les équipements postpresse de Proost ressuscitent en Turquie

Les équipements chez Proost à Turnhout. © Les équipements chez Proost à Turnhout.

Déclarée en faillite le 4 septembre dernier après plus de 100 ans d'activités, l'imprimerie Proost de Turnhout ne fait définitivement plus partie du paysage graphique belge. Mais que deviennent les machines qui la composaient ? Nous savons déjà que les machines de finition ont trouvé acquéreur en Turquie après une mise aux enchères par Jorisco, un site de ventes aux enchères en ligne. L'acquéreur en question est Mega Print, ou Mega Basim en turc. Basée à Istanbul, l'imprimerie offset Mega Print est surtout spécialisée dans la production de livres et est active au niveau international.

Le directeur général de l'imprimerie, Selim Kondu, raconte : " Nous avions besoin d'une ligne de production de couvertures rigides, ce que Proost avait. Nous avons été mis au courant de la faillite de l'imprimerie Proost par un de nos fournisseurs et avons contacté Jorisco. Au total, nous avons racheté plus de 20 machines aux enchères pour un montant d'environ un million d'euros. " Les machines concernent principalement la reliure et la production de livres à couverture rigide. " Grâce aux machines acquises, nous allons pouvoir offrir plus de services à nos clients éditeurs au niveau international ", dit Selim Kondu qui imprime aussi bien pour le marché turc qu'international. " Nous avons de très bonnes collaborations avec des imprimeries européennes qui externalisent une partie de leur production chez nous. 50% de notre production provient des marchés européen, américain, d'Asie centrale ou encore d'Afrique du Sud. Nous servons des pays comme la France, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l'Allemagne et la Grèce. Nos clients sont principalement des éditeurs et des agences de publicité. Et nous avons aussi plusieurs bureaux à l'étranger", poursuit-il.

Selim Kondu évoque aussi la situation économique en Turquie qui semble vivre de meilleurs jours: " L'économie turque est plutôt en croissance depuis ces 13 dernières années. La croissance moyenne y est de 5%. En regardant de plus près l'industrie graphique, on observe la même tendance dans notre pays. Chaque année, le nombre de livres imprimés augmente. "

Mega Print, qui emploie 200 personnes, fait partie de Kondu Group, un plus grand groupe d'entreprises qui comprend aussi une agence marketing et une entreprise de reliure de fac-similés spéciaux. Mega Print est équipée de neuf presses offset des fabricants Komori (3), Heidelberg (4) et de Roland Rekord (2) et d'une imprimante numérique de Xerox. L'imprimerie produit des catalogues, magazines, livres pour enfants, manuels scolaires, calendriers, couvertures et boîtes en carton.

La semaine dernière, les anciens équipements de finition de l'imprimerie Proost étaient encore en cours d'acheminement en Turquie.