Les journaux en ligne peinent à augmenter leurs revenus

03/09/12 à 00:00 - Mise à jour à 02/09/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

De plus en plus de gens lisent les journaux en ligne, mais les éditeurs ne parviennent toujours pas à faire progresser les revenus des plates-formes numériques. C'est ce qui ressort du rapport annuel sur les tendances mondiales de la presse, publié par l'association mondiale des journaux WAN-IFRA.

Les journaux en ligne peinent à augmenter leurs revenus

© Getty Images/Brand X

Selon ces données, plus de la moitié de la population mondiale adulte lit un journal : plus de 2,5 milliards en version papier et plus de 600 millions en version numérique. La diffusion des journaux imprimés continue d'augmenter fortement en Asie et au Moyen-Orient, compensant le déclin de la diffusion imprimée en Europe, Amérique du Nord et Amérique latine. La diffusion mondiale a enregistré une hausse de 3,5 % entre 2010 et 2011.

"Le problème n'est pas un problème d'audience. L'audience est là. Le problème consiste principalement à trouver des modèles économiques rentables adaptés à l'ère numérique", souligne Larry Kilman, directeur adjoint de la WAN-IFRA.

En effet, les revenus publicitaires des journaux sont en recul et la perte des revenus issus des produits imprimés n'est pas encore compensée par les revenus publicitaires des produits numériques. Selon l'étude, ce déclin est directement lié au fait que les internautes passent moins de temps à lire sur les plates-formes numériques que sur papier. De nombreux éditeurs s'efforcent de contrer ce problème en cherchant comment augmenter la consommation en ligne.

En savoir plus sur: