Les résultats de Koenig & Bauer supérieurs aux attentes

27/03/17 à 10:50 - Mise à jour à 10:49

Le groupe Koenig & Bauer déclare pour l'exercice 2016 un chiffre d'affaires en hausse de 14 %, à 1 167 millions d'euros, assorti de la plus forte marge bénéficiaire jamais réalisée sur les 199 d'histoire de l'entreprise.

Les résultats de Koenig & Bauer supérieurs aux attentes

Les résultats dépassent les objectifs à moyen terme que le groupe Koenig & Bauer s'était fixés début 2015. " Nous avons généré une croissance rentable grâce aux marchés actuels et nouveaux dans l'emballage, aux applications industrielles en impression rotative numérique et à la poursuite du développement de notre activité de service - et ce sans bénéficier d'une conjoncture favorable ", a déclaré le CEO Claus Bolza-Schünemann. Tous les segments du groupe ont été bénéficiaires. Pour 2017, celui-ci vise un chiffre d'affaires de 1,25 milliard d'euros et une marge opérationnelle d'environ 6 %. Le management table sur une croissance organique du chiffre d'affaires de 4 % l'an jusqu'en 2021. Plus de la moitié de cette croissance sera réalisée avec l'impression d'emballages. Une marge opérationnelle entre 4 et 9 % est escomptée pour la période allant jusqu'en 2021, avec une augmentation du bénéfice de 70 millions d'euros pour 2021.

Le chiffre d'affaires du segment sheetfed a crû de 9,5 %, à 615 millions d'euros, et l'EBIT a progressé, de 25,5 à 31,3 millions d'euros. Ces chiffres positifs sont le fruit de la croissance sur le marché de l'emballage et de la conquête d'importantes parts de marché. Les presses offset feuilles détiennent une part du marché mondial d'environ 25 %, celle-ci dépassant les 60 % dans le segment du grand format.

Le segment Digital & Web a également été bénéficiaire. Koenig & Bauer s'attend à ce que le partenariat avec HP dans le domaine des presses d'imprimerie pour le marché du carton ondulé ainsi que sa propre série RotaJET contribuent positivement à la croissance future.

La première pierre d'un nouveau centre de démonstration de presses numériques et flexographiques a été posée le 14 mars à Würzberg. L'investissement se monte à 6 millions d'euros. Au cours de son allocution, Bolza-Schünemann a fait référence à la contraction du marché de l'imprimé orienté média ainsi qu'à la réorientation réussie du groupe KBA sur des secteurs de croissance comme l'emballage, le numérique et l'impression fonctionnelle industrielle. " 70 % du chiffre d'affaires des nouvelles machines du groupe viennent à présent d'un marché de l'emballage en plein essor, notamment du côté des emballages souples. " Le nouveau centre de démonstration exposera une presse numérique à bobine RotaJET pour l'édition et l'impression industrielle, une rotative flexo de KBA-Flexotecnica pour emballages souples et une nouvelle machine flexo feuille à feuille pour le secteur du carton ondulé. Il devrait ouvrir ses portes à l'automne.

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos