Mathias Bäuerle sauvé de la faillite

10/12/12 à 00:00 - Mise à jour à 09/12/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le constructeur de machines de finition Mathias Bäuerle, en cessation de paiement depuis le mois de juillet, a trouvé un investisseur. L'entreprise va pouvoir redémarrer, alors qu'elle paraissait sur le point de fermer.

Mathias Bäuerle sauvé de la faillite

Mathias Bäuerle, implanté à Sankt Georgen im Schwarzwald, dans le sud-ouest de l'Allemagne, fabrique des plieuses et des machines de mises sous pli. L'entreprise, affaiblie par une pénurie de commandes dans la période qui avait précédé la drupa, avait demandé son placement sous administration provisoire en juillet. Les curateurs, encouragés par les résultats du salon, se montraient à l'époque confiants dans la possibilité de trouver un repreneur.

Quatre mois plus tard cependant, aucun accord n'avait pu être conclu avec d'éventuels candidats et l'entreprise, parvenue au terme de la période de sursis, risquait la fermeture pure et simple. C'est alors que se s'est présenté un investisseur suisse, associé à trois distributeurs étrangers de Mathias Bäuerle et à une partie de sa direction. Ensemble, ces partenaires ont repris l'entreprise, qui poursuivra son activité avec 106 salariés et 18 apprentis (elle occupait auparavant 150 personnes). Sa direction a été confiée à Friedhelm Büstel, jusqu'alors responsable de la production.

Albyco Belgium, importateur exclusif de Mathias Bäuerle en Belgique, se réjouit de cette issue. " Mathias Bäurle est connu pour sa technologie avancée dans différents domaines et nous sommes très heureux de pouvoir continuer à soutenir et promouvoir cette marque ", déclare Carli Van de Peer, administrateur d'Albyco.

En savoir plus sur: