PaperlinX approfondit sa restructuration

26/11/12 à 00:00 - Mise à jour à 25/11/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le groupe PaperlinX va prendre de nouvelles mesures de restructuration en Europe, qui se traduiront par la suppression de 370 emplois d'ici fin 2013. La Grande-Bretagne sera la plus durement touchée.

PaperlinX approfondit sa restructuration

Les trois filiales de distribution de PaperlinX en Grande-Bretagne, Howard Smith, PaperCo et Robert Horne, seront regroupées sous une même direction, avec un seul assortiment de produits et un seul tarif. La restructuration de la branche britannique coûtera 3 millions de dollars australiens (2,4 millions d'euros) mais devrait permettre d'en économiser 13 (10,5 millions d'euros) en base annuelle.

D'autres mesures seront prises en Europe continentale pour adapter les coûts à la demande actuelle du marché. En fonction de ces décisions, 370 emplois seront supprimés en Europe en 2013, soit 200 de plus qu'annoncé précédemment. Au besoin, PaperlinX n'exclut pas de céder certains actifs, comme le groupe l'a déjà fait cette année en vendant ses filiales en Italie et dans plusieurs pays d'Europe de l'Est.

Ces mesures ont été annoncées à la veille de l'assemblée générale du groupe australien, présidée par le nouveau conseil d'administration installé fin septembre. Andrew Price, l'homme qui a provoqué ce changement, se chargera personnellement de mener à bien la restructuration. À cette fin, il s'installera pour six mois en Europe.

PaperlinX, qui détient en Belgique le grossiste BührmannUbbens, a enregistré une perte nette de 267 millions de dollars australiens (215 millions d'euros) pour l'année fiscale 2012, clôturée le 30 juin.

En savoir plus sur: