Paperlinx nomme un nouveau CEO

02/03/15 à 00:00 - Mise à jour à 01/03/15 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Andy Preece succède à Andrew Price à la tête des opérations de Paperlinx en Australie, Nouvelle-Zélande et Asie. Des spéculations autour de la vente de la branche européenne de Paperlinx se renforcent.

Paperlinx nomme un nouveau CEO

© Andy Preece, le nouveau CEO de Paperlinx

Andy Preece était le directeur général exécutif de Spicers, la filiale de Paperlinx en Australie, Nouvelle-Zélande et Asie. Il est maintenant promu nouveau directeur général de Paperlinx à la place d'Andrew Price, limogé par le Conseil d'administration de Paperlinx le mercredi 18 février. Selon le site d'information australien Pro Print, Paperlinx a mis fin au contrat d'Andrew Price " avec effet immédiat " sans motif alors qu'il se terminait en avril. Il n'aura fallu que quelques jours pour le remplacer. Paperlinx justifie la promotion d'Andy Preece par ses performances dans ses fonctions précédentes. " Il a prouvé ses capacités à croître son entreprise au-delà du secteur traditionnel de l'impression commerciale. En témoignent les acquisitions diversifiées réussies en Nouvelle-Zélande au cours des deux dernières années ". Robert Kaye, président de Paperlinx, confirme : " Andy est bien qualifié pour diriger Paperlinx en se concentrant sur l'intensification de nos activités diversifiées et en resserrant la gestion opérationnelle à travers une présence géographique plus dynamique. "

Cette décision intervient au moment où une révision stratégique de toutes les opérations en Europe, Asie et Canada est en cours depuis décembre dernier. Il en résulte déjà la vente de Spicers Canada. Paperlinx est en discussion avec plusieurs parties intéressées qui pourrait déboucher sur la vente ou la restructuration en tout ou en partie de ses opérations européennes, rapporte encore Pro Print. Robert Kaye ajoute à ce propos : " Comme nous continuons d'évaluer toutes les options stratégiques (...), c'est le bon moment pour faire ce changement de leadership. "

La première mission d'Andy Preece sera de publier les résultats du premier semestre de Paperlinx. Résultats qui sont attendus comme étant défavorables, avec des activités en Europe toujours en difficultés. Il aura donc pour mission de mener l'entreprise sur la voie de la rentabilité.

Andy Peerce a plus de 20 ans d'expérience dans la commercialisation du papier. Il avait rejoint Spicers en 2001. Le nouveau CEO restera basé en Australie pour la région ANZA (Australie, Nouvelle-Zélande, Asie) avec une certaine présence en Europe.

Sources : i-grafix, ProPrint, Printweek

En savoir plus sur: