PaperlinX restructure à nouveau aux Pays-Bas

04/03/13 à 00:00 - Mise à jour à 03/03/13 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Chris Creighton assure dès ce lundi la direction intérimaire de BührmannUbbens, Proost en Brandt et Velpa, les trois filiales du groupe PaperlinX au Benelux. Dans le même temps, une nouvelle restructuration a été annoncée, entraînant la suppression de 130 emplois aux Pays-Bas. La Belgique n'est pas concernée.

PaperlinX restructure à nouveau aux Pays-Bas

Selon le communiqué diffusé par PaperlinX, le chiffre d'affaires aux Pays-Bas baisse plus rapidement que prévu, entraîné par un fort recul des volumes de papier, qui semble s'accélérer dans le contexte actuel de crise économique. Dans une telle situation, une nouvelle réorganisation s'imposait selon PaperlinX, après celle déjà menée en 2011 et 2012. Elle touchera principalement les divisions Commercial Print, Office et Envelopes, la fabrique et l'imprimerie d'enveloppes, ainsi que les services de soutien. La restructuration entraînera la suppression de 130 équivalents temps-plein aux Pays-Bas.

À l'échelon mondial, PaperlinX vient d'annoncer une perte de 57,3 millions de dollars australiens (44,9 millions d'euros) pour le semestre clôturé au mois de décembre (ce qui représente une réduction de 6 % des pertes par rapport au même semestre en 2011). Sur la même période, PaperlinX a enregistré un chiffre d'affaires de 1,44 milliard de dollars australiens (1,13 milliard d'euros), en baisse de 17 % par rapport à la période correspondante. L'Europe, qui représente la majeure partie de l'activité du groupe, a été davantage touchée : le chiffre d'affaires y a baissé de 19 %.

Chris Creighton était, jusqu'à l'année dernière, président de PapelinX North America. Il dirigera les filiales du Benelux pour une période de quatre mois, en remplacement de Boris Kasteel, qui a quitté l'entreprise au mois de janvier. Il sera soutenu dans un premier temps par Andrew Price, directeur exécutif du groupe PaperlinX, lui aussi attendu aux Pays-Bas dès ce lundi.

En savoir plus sur: