Proost voit le bout du tunnel

12/09/11 à 00:00 - Mise à jour à 11/09/11 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

L'imprimerie Proost, à Turnhout, souhaite quitter la procédure de continuité (ex-concordat) entamée il y a près d'un an.

De source syndicale, on confirme que Proost demandera au tribunal de commerce de ne pas la prolonger au-delà de son terme, fin septembre.

"Proost n'avait pas de dettes vis-à-vis de ses fournisseurs, indique Piet Daneels, délégué CSC. La procédure de continuité a été entamée vis-à-vis de débiteurs publics, pour l'ONSS et le précompte professionnel, ainsi que deux banques." Récemment cependant, l'entreprise a obtenu de l'argent frais grâce en revendant ses bâtiments, dont elle est désormais locataire, pour un montant d'environ 8 millions d'euros, ce qui lui a permis de se refinancer.

Toujours selon M. Daneels, les chances sont grandes de voir le tribunal lever la procédure de continuité : "Les derniers chiffres semestriels qui nous ont été communiqués font état d'un retour aux bénéfices, mais il faudra voir si cela se confirme dans les résultats annuels. Je suis optimiste de nature. Ce sera difficile pour Proost, qui fournit un produit spécifique, en crise au plan européen. Mais je constate que des efforts ont été consentis et que des décisions importantes ont été prises."

Spécialisée dans l'impression de livres et de bandes dessinées, Proost emploie un peu moins de 200 personnes.