Réorganisation radicale chez KBA

06/01/14 à 00:00 - Mise à jour à 05/01/14 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Contraint par les conditions du marché, le fabricant de presses KBA opte pour une restructuration radicale. Cela entrainera probablement une perte de 1.500 emplois sur environ 6.000 emplois actuels. En 2008, KBA comptait encore près de 8.000 collaborateurs.

Réorganisation radicale chez KBA

L'année précédente, le marché mondial des presses à feuilles a diminué de moitié et le marché des rotatives de presse a même baissé de 70 pour cent. KBA ne prévoit pas de reprise durable et décide donc d'entreprendre une réorganisation radicale. L'entreprise est composée de divisions responsables du profit. Le directeur général Claus Bolza-Schünemann vise une société décentralisée et très flexible " qui, à côté des activités centrales, " reste active dans les marchés de niche rentables".

Dans la division 'Special Applications', les activités prometteuses des impressions sur métal et de sécurité sont entre autres reprises, ainsi que les sociétés acquises l'année dernière Kamman (impression sérigraphique sur verre, plastique et métal) et Flexotecnica (impression flexo pour les emballages flexibles).

Dans les divisions offset feuilles et rotatives de presse, l'optimalisation et la flexibilité restent centrales, d'où des pertes d'emplois. KBA n'exclut pas non plus de cesser ou de supprimer les sites de production.

Le fabricant de presse espère récolter les fruits du plan de réorganisation en 2015 et être durablement plus profitable en 2016.