Ringier ferme son imprimerie de journaux d'Adligenswil

20/11/17 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Le groupe de médias suisse Ringier fermera son imprimerie de journaux d'Adligenswil, dans la banlieue lucernoise, à la fin 2018. L'emploi de 172 temps-pleins est menacé.

Ringier dit réorganiser ses activités d'impression au vu de l'évolution du marché suisse de l'imprimerie. L'entreprise concentrera désormais celles-ci sur Swissprinters AG à Zofingue.

Ringier voit le nombre de ses commandes reculer constamment, sur un marché présentant des perspectives d'avenir moroses sur le plan économique. La décision prend également en compte la baisse générale de la publication papier au profit de la publication en ligne.

Extrait du communiqué de presse de Ringier : " En raison de la baisse des prix du marché et d'une exploitation insuffisante de la capacité de production, le centre d'impression Ringier Print à Adligenswil ne pourra plus assurer sa rentabilité à l'avenir. La perte de plusieurs mandats importants de clients tiers ces derniers mois ainsi que des tirages généralement en baisse ont compliqué encore sa situation financière, ce qui ne permet plus de garantir la stabilité des perspectives d'avenir. " Selon Marc Walder, CEO, l'industrie du journal en Suisse est en surcapacité considérable.

Les 172 collaborateurs de Ringier Print Adligenswil AG conserveront leur emploi jusqu'à la fermeture, à la fin de 2018. Une analyse est en cours dans le cadre du plan social existant pour déterminer si une partie des suppressions de postes pourra être compensée. Les journaux édités par Ringier et Ringier Axel Springer Suisse - Blick, Blick am Abend, SonntagsBlick, Handelszeitung et Le Temps - seront imprimés à l'avenir dans les centres d'impression de Tamedia AG à Zurich, Berne et Bussigny.