Shanghai Electric vend Goss International

24/08/15 à 00:00 - Mise à jour à 23/08/15 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le conglomérat industriel chinois Shanghai Electric Corp. (SEC) se défait du constructeur de presses américain Goss International. L'acquéreur est la société d'investissement American Industrial Partners.

Shanghai Electric vend Goss International

Le rachat doit être finalisé d'ici deux à trois mois. SEC était entré en possession de l'intégralité de Goss en 2010. La première collaboration date de 1993. Depuis, Goss et SPPM, filiale de SEC, avaient réé la co-entreprise Shanghai Graphic Systems. Cette société fabriquait des presses journaux simple laize.

Goss International employait 2000 personnes l'an dernier. En 2008, l'effectif représentait encore environ 4 000 personnes. En 2013, Goss a fermé son unique usine de presses qui lui restait en Europe, celle à Montataire, dans le Nord de la France. Depuis lors, des presses ne sont plus fabriquées qu'en Chine et aux Etats-Unis. La filiale Goss Contiweb construit des sécheurs pour rotatives heatset et des changeurs de bobines, aux Pays-Bas.

American Industrial Power (AIP) est une société de capital-investissement active depuis 1989, qui développe un intérêt particulier pour les entreprises américaines. Elle connaît bien l'industrie graphique. Elle a ainsi un intérêt dans Presstek depuis octobre 2012, et possédait auparavant des participations dans le constructeur de presses petite laize Mark Andy et le fabricant de blanchets Day International.

En savoir plus sur: