Stora Enso réduit son volume de papier journal

08/02/13 à 00:00 - Mise à jour à 07/02/13 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le papetier finlandais Stora Enso, qui vient d'annoncer pour l'année 2012 un résultat bénéficiaire, va encore réduire ses capacités de production de papier journal de 475.000 tonnes. Son concurrent UPM, quant à lui, a bouclé 2012 sur une perte opérationnelle.

Stora Enso réduit son volume de papier journal

Stora Enso a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 10,81 milliards d'euros, en léger fléchissement (-1,4 %). Son bénéfice opérationnel a lui aussi légèrement baissé, à 689 millions d'euros, tandis que les bénéfices nets se sont établis à 490 millions d'euros. Ce bilan positif est un peu terni par une baisse de rentabilité au quatrième trimestre, liée à la faiblesse des prix du papier, tandis que les prévisions restent médiocres pour le premier trimestre 2013.

Le groupe finlandais, qui avait déjà annoncé une restructuration en octobre dernier, a fait part de nouvelles mesures de rationalisation dans le domaine du papier journal. Stora Enso arrêtera définitivement deux machines à papier dans ses usines suédoises, à Hylte et Kvarnsveden, pour une capacité totale de 475.000 tonnes, soit 3,4 % du volume européen de papier journal. Ces fermetures, jointes à d'autres mesures d'économies dans l'organisation de Stora Enso, entraîneront la suppression d'environ 600 emplois et permettront une réduction des coûts annuels de 54 millions d'euros. Dans le même temps, Stora Enso investit dans la production de pâte et de carton d'emballage dans deux pays émergents : une usine de pâte en Uruguay, en joint-venture avec Arauco, et une usine intégrée de pâte et carton d'emballage en Chine.

Concurrent de Stora Enso, UPM a également publié ses résultats annuels 2012, avec un chiffre d'affaires en progrès de 3,7 %, à 10,44 milliards d'euros. Le résultat brut d'exploitation (EBITDA) est resté stable, à 1,3 milliard d'euros (- 8 %), mais les dépréciations d'actifs et coûts de restructuration entraînent malgré tout une perte nette de 1,25 milliard d'euros.

Les résultats sont meilleurs pour Portucel Soporcel, acteur majeur sur le marché des papiers non couchés sans bois. Le groupe portugais a enregistré en 2012 un chiffre d'affaires de 1,5 milliard d'euros (+ 0,9 %), assorti d'un EBITDA stable, à 385 millions d'euros (+ 0,1 %) et d'un bénéfice net de 211 millions (+ 7,6 %).

En savoir plus sur: